Les bienfaits de l’argile pour cicatriser les plaies

Opt In Image
GRATUIT !
Votre santé est importante pour vous ? Recevez maintenant ;
 
  1. "La dépression" (livre pdf)
RECEVEZ-LE MAINTENANT :

Je vous remercie pour votre confiance. Vous serez informé en priorité des dernières parutions et informations.

 

Je vous propose de vous parler dans cet article des propriétés cicatrisantes et  anti-infectieuses de l’argile utilisées pour cicatriser les plaies.

Je connaissais les bienfaits de l’argile notamment sur les plaies mais je n’avais pas vraiment approfondi le sujet ni testé. C’est chose faite.

Mon article sur l’utilisation du sucre comme désinfectant pour soigner les plaies est l’un des plus populaires sur mon blog. Voici donc une autre alternative pour soigner les plaies même infectées.

 

L’argile c’est quoi

 

L’argile est une roche sédimentaire, c’est à dire qu’elle s’est formée par l’accumulation de sédiments , particules en suspension dans l’eau qui se déposent en couches au cours du temps. Elle est constituée de minéraux et a une structure particulière.

 

Les argiles devrais-je dire, car il en existe plusieurs familles, sont connues et utilisées par les peuples du monde entier depuis très longtemps pour favoriser ou retrouver la santé.

 

On peut les utiliser en externe ou par voie orale.

Je ne parlerai ici que de l’utilisation en externe pour le traitement des plaies et autres problèmes de peau.

 

Argile terre bienfaisante

 

L’argile est une terre qui a de nombreuses propriétés.

 

  • L’argile est cicatrisante.
  • L’argile est antiseptique elle adsorbe de nombreuses bactéries et virus.
  • L’argile est anti-inflammatoire.
  • L’argile est régénérante elle permet à la peau de se reconstruire sur une plaie.
  • L’argile est purifiante.
  • L’argile est hémostatique, elle arrête les saignements.

 

Argile verte cicatrisant plaie

 

L’argile pour cicatriser les plaies

 

L’argile appliquée sur une plaie même infectée va l’assainir en absorbant les sécrétions, le pus et les bactéries.

Son action régénérante permet aux cellules de la peau de se reconstituer rapidement. Il n’y a pas de risque de surinfection puisque l’argile a des propriétés antiseptiques.

La cicatrisation va alors pouvoir s’effectuer sainement.

S’il y a une inflammation au niveau de la plaie et même autour l’argile va la réduire.

 

Comment utiliser l’argile

 

Sur des plaies superficielles on peut saupoudrer la poudre d’argile qui va être adsorbée sur la plaie et pomper les exudats de la plaie.

On peut aussi utiliser le saupoudrage sur des plaies plus profondes.

Mais on peut aussi faire un cataplasme d’argile d’1 à 2 cm d’épaisseur pour ne pas qu’elle sèche trop vite et qui déborde de 2 cm de la plaie.

 

Préparation du cataplasme

Dans un récipient en verre ou en terre qui contient de l’eau, verser la poudre d’argile avec une cuillère en bois naturel ou plastique (pas de métal).

Laisser la poudre se déposer au fond et attendre au moins 10 minutes.

Mélanger et adapter la consistance (ajouter de l’eau ou de l’argile) pour obtenir une pâte épaisse facile à étaler en couche épaisse.

L’appliquer directement sur la plaie (ou sur une bande de gaze qu’on pose sur la peau) sur une épaisseur de 1 à 2 cm. On peut couvrir d’un linge humide pour que l’argile dessèche moins vite mais ce n’est pas toujours facile.

Laisser demi-heure à une heure et enlever quand c’est sec ou encore légèrement humide.

L’argile n’agit plus quand elle est sèche.

Rincer à l’eau sans trop frotter et s’il reste un peu d’argile sur certaines parties de la plaie la laisser, c’est comme une seconde peau.

Si on frotte fort on risque d’enlever les bourgeons de repousse en-dessous et de refaire saigner la plaie.

Si on a trop laissé sécher l’argile, en l’enlevant on risque d’arracher la croûte qui s’est formée sur la plaie.

Il suffit alors de faire couler de l’eau, avec un gant mouillé par exemple, sur le contour de la plaque d’argile. A moment donné la plaque va se détacher et tomber.

Refaire le cataplasme plusieurs fois par jour jusqu’à cicatrisation complète.

 

L’argile pour dessécher les boutons

 

Boutons d’acné

 

Vous connaissez sûrement ces gros boutons rouges inflammatoires qui apparaissent quand on a de l’acné et qui font mal.

Et bien il suffit d’appliquer l’argile en couche épaisse dès qu’on sent le bouton sous la peau. Il disparaît en une journée. 

SI, si, ma fille a testé et je confirme.

 

Les orgelets

 

Ces boutons qui apparaissent au bord de la paupière, qui font très mal et qui sont difficiles à faire partir même avec des crèmes antibiotiques.

J’en ai eu quelques fois dans ma vie et le dernier était très gros et douloureux. Il a duré 2 à 3 semaines malgré les traitements avec des crèmes spécifiques.

Ah si j’avais pensé à l’argile !

C’est ma fille qui a eu il y a quelques temps un orgelet et qui a testé immédiatement les cataplasmes d’argile.

Il a disparu en 3 jours après son apparition à raison de 3 cataplasmes le deuxième jour et 1 le lendemain. 

 

L’argile pour les brûlures

 

Jade Allègre utilise l’argile depuis de nombreuses années pour elle-même et pour les populations qui n’ont pas accès aux médicaments.

Selon elle l’argile est le seul remède pour les brûlures. Elle reconstitue les chairs comme avant.

Vous pouvez voir une vidéo où elle transmet ses connaissances de terrain sur les bienfaits de l’argile.

 

 

Quelle argile utiliser

 

Il existe plusieurs types d’argile qu’on différencie en général par leur couleur.

Celles qu’on trouve le plus facilement en magasin bio sont l’argile blanche, verte et rose.

Les couleurs sont liées à des minéraux différents contenus dans l’argile comme des oxydes de fer ou de cuivre qui sont colorés.

Alors cela peut apporter des propriétés un peu différentes. L’argile blanche n’ayant pas intégré de minéraux colorés est un peu plus neutre.

Mais je dirais que c’est peut-être plus intéressant de s’occuper de la couleur si on la boit.

En tout cas c’est surtout la structure de l’argile qui lui confère ses propriétés intéressantes pour les plaies. Par conséquent on peut utiliser l’argile qui est à disposition près de chez nous.

 

Argile verte  acné plaie

 

Personnellement j’utilise l’argile verte et elle est très efficace mais vous pouvez tester les autres et nous dire ce que vous en pensez.

Il faut utiliser l’argile en poudre et non concassée, même si elle est moins chère, car celle-ci contient encore du sable.

 

Si cet article vous a plu pensez à le partager avec les personnes dont la santé vous tient à coeur ou sur Twitter, Facebook ou Google+. 

 

75 commentaires ont été rédigés, ajoutez le vôtre.

Cocher cette case pour qu’un lien vers votre dernier article apparaisse.

  1. Rétrolien: Le sucre : un désinfectant pour soigner les plaies

  2. bonjour Nadia

    je confirme aussi les bienfaits de l’argile. Je l’ai expérimenté sur les entorses et c’est très efficace. ❗

    produit naturel, à avoir dans sa boite à pharmacie

    Bizzz

    Phil
    Phil Articles récents…Productivité, des boutons magiques sur ExcelMy Profile

    • Nadia

      Hello Phil,

      c’est super d’avoir des témoignages réels d’utilisateurs. J’ai vu que c’est aussi efficace pour les tendinites.
      Je pense que j’écrirai un article sur ce volet là de l’argile quand j’aurai un peu plus d’informations.

      J’ai depuis peu rajouté l’argile à mes produits de secours.

      Bon week-end.
      Amicalement

  3. Coucou Nadia,
    Tu me donnes envie de me poser un masque ce soir!
    Je mélange de la blanche à de l’huile de carthame et 1 goutte d’HE de cyprès, c’est super pour nettoyer la peau en douceur et activer la circulation si on a un peu de couperose.
    Je compte tester la rose bientôt.
    Belle journée ☼
    Heloise Articles récents…L’intention, cette force invisibleMy Profile

    • Nadia

      Bonjour Héloïse,

      le versant cosmétique de l’argile est aussi très intéressant. Les masques font merveille.
      Merci pour ta recette. L’argile rose est plus douce et apaise la peau en plus de la purifier.
      Au fait, j’aimerais bien la recette de la crème pour le corps que tu m’avais offerte lors du concours sur ton blog.
      Je suis en pénurie. 🙂

      Bon week-end.

      • Coucou Nadia,

        Le masque était très bien l’autre jour 🙂

        Ah oui, j’ai justement pensé l’autre jour à l’article que j’avais promis pour la recette! J’avais copié les ingrédients et proportions de ta crème, je te colle ici :

        Pour 200ml
        30% HV (dont Caprylis 10% à la place de HV)
        = 63ml (20ml caprylis, 20ml coco, 20ml carthame, 3ml passion) (tu peux choisir les huiles, 1 seule sorte = ok aussi)

        Un bon 5% cire no 3 (texture fluide à épaisse, non grasse) = 10g (c’est un peu moins que l’échantillon que je t’ai mis dans un petit plastique où là il doit y avoir 11-12g mais ça vient pas à 1g, tu auras une texture un peu + épaisse au pire.

        65% eau (130ml) dont une partie d’hydrolat de verveine. (juste de l’eau c’est ok aussi)

        les extra (après crème soit faite):

        qq gouttes d’essence de fleurs d’oranger et he de bergamote, mandarine, orange sanguine, et extrait d’ambrette.

        Cosgard 0.6% (20 gouttes ok) (Ou extrait de pépins de pampl)

        Vit e 2-3 gouttes

        Et pour le mode de préparation: http://purenrgy.com/creme-pour-le-corps/

        Regarde à ton aise et demande-moi si questions 🙂 L’idéal: tu testes pour un final de 30ml et avec du basique:
        huile basique
        eau
        et ton pépinsde pampl
        = une crème visage ou corps basique où tu peux ajouter 10 gouttes d’HE par ex

        okey do? 😉

        Bonne soirée, à+
        Heloise Articles récents…Wu long – Quand le dragon noir s’invite à ma tableMy Profile

        • Nadia

          Coucou Héloïse,

          Ravie pour ton masque. Je te remercie pour la recette. Je vais aller faire mes courses…
          J’ai déjà la cire. 🙂

          Bonne soirée à toi aussi.

          • 😉

            ps: utilise les huiles que tu veux. pas besoin d’avoir les mêmes, je fais avec ce que j’ai de stock.

            Publié le 29 juin 2014 à 17:34
  4. Bonjour ! Je ne savais pas que l’argile était efficace contre les brûlures !

    Anais du Blog Journal de la nature !

    • Nadia

      Bonjour Anais,

      Je n’ai pas encore testé personnellement mais je fais confiance à Jade Allègre et j’essaierai à la prochaine occasion.
      En espérant quand même ne pas en avoir besoin. 🙂

      Bon week-end à toi

      • Emmanuel

        Bonjour, j’ai vu de mes yeux une amie se brûler gravement avec un sac poubelle en flamme, plastique fondu incrusté dans la plaie ; je l’emmène à l’hôpital, on lui dit que ce serait une greffe de la peau de ses fesses, elle a refusé, signé une décharge et nous sommes repartis.
        En 3 semaines environ, avec 2 à 3 cataplasme par jour, plus aucune trace, une peau toute neuve !
        Depuis je l’utilise pour à peu près tout et j’en suis très heureux

        Publié le 16 avril 2017 à 14:18
        • Nadia

          Bonjour Emmanuel,

          voilà un beau témoignage que vous nous apportez. Les brûlures sont une très bonne indication pour l’argile.
          Votre ami a eu du courage de se prendre en main de la sorte et démontrer ainsi qu’on peut dans certains cas faire confiance à des soins naturels.

          A bientôt

          Publié le 25 avril 2017 à 22:12
  5. Bonjour Nadia,

    Ce n’est plus une même longueur d’onde, c’est de la télépathie !!
    Parce que moi aussi je connais pour mon grand bonheur l’argile, depuis que j’ai lu Raymond Dextreit « L’Argile qui guérit », la somme en France, traduite même aux Etats-Unis.

    Et donc je lui consacre un prochain article, lié aux problèmes du mercure et à d’autres aussi !
    Depuis toujours l’argile me tient éloignée des médecins.
    A conseiller en prévention comme en solution.

    Pour les brûlures j’ai pratiqué avec succès sur un animal.
    C’est même la solution qui laisse le moins de traces.

    A bientôt.
    Amitiés.
    Marie.
    Marie@Nourriture Sante Articles récents…Manger du poisson fait-il vraiment du bien ?My Profile

    • Nadia

      Bonjour Marie,

      nous voilà encore dans une situation de synchronicité.
      « L’argile qui guérit » est une vrai bible de l’argile en effet.
      Je commence à utiliser l’argile par voie interne j’ai hâte de lire ton prochain article.
      Heureuse d’avoir un témoignage positif de l’utilisation de l’argile sur les brûlures.
      Elle permet effectivement de reconstituer la peau de manière plus efficace que d’autres techniques.

      Belle semaine en santé.

  6. L’argile verte a tellement de propriétés qu’elle est devenue un incontournable beauté dans ma salle de bain. J’ai d’ailleurs découvert récemment que l’on pouvait aussi l’utiliser comme démaquillant en la mélangeant à de l’hydrolat 🙂

    • Nadia

      Bonjour et bienvenue,

      l’utilisation de l’argile en cosmétique est aussi très intéressante.
      Comme démaquillant je ne connaissais pas.
      Merci pour ton complément d’information.

      Bonne fin de semaine.

      Publié le 2 juillet 2014 à 21:06
  7. MATOGA

    Je ne sais pas si vous etablissez une difference entre le kaolin et l’argile. Le kaolin est il aussi accepté pour les plaies? Je connais une amie qui a une plaie qui depuis plus d’un an tarde à guerrir. Je crois pouvoir l’aider à venir à la fin de ses peines.

    Publié le 13 octobre 2014 à 15:51
    • Nadia

      Bonjour Matoga,

      les kaolins sont des argiles blanches. Elles peuvent donc à priori être utilisées pour les plaies.
      J’espère que vous pourrez aider votre amie. Pensez à consulter un médecin si ce n’est déjà fait et venez nous dire ce que ça donne.

      A bientôt.

      Publié le 13 octobre 2014 à 21:34
  8. Zakia

    Salut, j’ai découvert les bienfaits de l ‘argile en 1996 grâce au livre de R. Dextreit. Il m’a personnellement sauvé la vue… entre autres… divers cas (de santé) au sein de ma famille! On prenait l’argile à même le sol…. extraordinaire! Très efficace, il ne faudrait pas en douter… à ce jour d’ailleurs même si le pays à changé pour nous. Bien à vous.

    • Nadia

      Bonjour et bienvenue Zakia,

      merci d’apporter votre témoignage sur les effets de l’argile.

  9. Sylvie

    Bonjour,

    Merci pour cet article et la vidéo avec Jade : très intéressante.

    J’aimerais l’avis d’une personne ayant une grande expérience de l’argile.

    Après avoir souffert d’acnée pendant 20 ans ; j’ai réussi à rééquilibrer ma peau en adoptant une alimentation plus saine. De cette acnée, j’ai gardé des kystes sous la peau. Il arrive qu’un kyste s’inflamme et s’infecte et c’est la grosse galère pour cicatriser à chaque fois. Certains kystes, après avoir récidivé plusieurs fois, ont fini par disparaître.
    Il y a un peu plus de 5 mois … rebelote : un kyste qui s’enflamme et s’infecte. Après 2 mois de soins usuels ( détersion douce par lavage au savon d’alep puis rinçage au sérum physiologique ) , la plaie s’était refermée : il restait une toute petite croute. Quelques jours plus tard, démangeaisons … ça reprenait ( sans que j’y aie touché ).
    Il y a deux mois, ma généraliste m’a finalement prescrit un antibio super costaud ( sur juste 4 jours ) . La plaie s’est refermée en une semaine. Mais 10 jours après l’arrêt des antibio … démangeaisons … réouverture de la plaie.
    J’ai décidé de tenter l’argile. Je me suis acheté le livre de R. Dextrait. Cela fait 7 semaines que j’applique des catplasmes d’argile dès que je peux. Quand je suis au travail, je couvre la plaie avec un sparadrap ; la nuit aussi.
    J’ai l’impression qu’il y a des tissus nécrosés au fond de la plaie. A chaque fois que je retire le cataplasme, il y a du pu qui remonte. Je nettoie la plaie et je remets un cataplasme. 7 semaines … c’est long : je lutte pour garder le moral et y croire encore. Je persévère. Il m’arrive de pleurer parce que j’en ai marre.
    Depuis une semaine, j’applique en alternance des cataplasmes d’argile préparée avec de l’eau salée ( 30 g de sel de mer pour un litre d’eau de source ). Le sel ne pique ni ne brûle. J’ai l’impression qu’avec le sel, la détersion de la plaie est accélérée.
    En complément de ce traitement externe je bois de l’eau argileuse la matin à jeun et le soir avant de dormir et cela depuis un peu plus de 2 semaines.

    Est-ce normal que ce soit si long ? Si quelqu’un pouvait me rassurer ?

    Merci.

    Publié le 30 décembre 2015 à 03:01
    • Nadia

      Bonjour Sylvie,

      bienvenue sur le blog.
      L’argile peut faire des merveilles et cela en un temps plus ou moins long.
      Il pourrait y avoir plusieurs raisons à votre problème de kyste.
      Premièrement, quelle argile utilisez-vous ? Moi j’utilise l’argile verte. Avez-vous vérifié sur l’emballage qu’il s’agit seulement d’argile, sans aucun autre ingrédient ?
      Deuxièmement il faut savoir que l’argile appliquée sur un endroit du corps agit aussi à distance. Le fait qu’il y ait toujours du pus qui sorte veut dire qu’il y a sûrement une inflammation ailleurs dans le corps et l’argile ramène tous les déchets du corps vers le kyste.
      France Guillain conseille dans ces là de faire des cataplasmes d’argile sur les points de drainage, le bas du ventre et la nuque. Si votre kyste est en partie basse du corps vous posez le cataplasme au bas du ventre au niveau du pubis, s’il est sur le visage ou le haut du bras vous posez le cataplasme sur le creux de la nuque (le point de drainage le plus près). Et vous arrêtez les cataplasmes sur la plaie.
      Elle donne l’exemple d’une femme qui ne guérissait pas d’un ulcère variqueux sur une jambe malgré un long traitement aux antibiotiques. Elle a essayé l’argile mais ça a empiré. Sur les conseils de France Guillain elle arrêta l’argile sur la plaie et mis des cataplasmes sur le bas ventre plus des poches fraiches au périnée toute la journée (c’est la technique des bains dérivatifs). En 48 heures la plaie était refermée.
      Vous pouvez essayer et me donner de vos nouvelles.
      Si ça ne donne rien vous pourrez essayer le miel mais l’argile devrait vous apporter des résultats.
      Je comprends votre désarroi et vous souhaite bonne guérison.

      A bientôt Sylvie.

      Publié le 30 décembre 2015 à 22:36
      • Sylvie

        Bonjour Nadia,

        merci énormément pour votre réponse claire, détaillée ainsi que pour votre bienveillance. J’étais en train d’envisager des cataplasmes au niveau du foie ; je ne savais pas qu’on pouvait drainer au niveau de la nuque. Je vais essayer. J’ai aussi déjà entendu parler des bains dérivatifs mais j’avoue que là je n’ai pas le courage de me lancer là-dedans.
        Je ne manquerai pas de vous tenir au courant et de partager ici mon expérience et comment je m’en serai finalement sortie.
        J’utilise de l’argile verte ( illite ) de la marque Argiletz : concassée pour les cataplasmes et ultra ventilée pour l’usage interne.
        Au début, utilisais de l’argile ventilée pour les cataplasmes et lorsque le paquet a été vide, j’ai acheté de l’argile concassée. J’ai pu observer, au passage ( enfin, il m’a semblé ), que les cataplasmes faits avec de l’argile concassée étaient plus puissants que ceux préparés à partir d’argile ventilée.
        Bref. Encore un grand merci pour votre réponse.
        A bientôt.

        Publié le 30 décembre 2015 à 23:47
        • Nadia

          OK pour l’argile, c’est aussi celle que j’utilise en général. Effectivement il y a une différence entre l’argile ventilée et concassée.

          Je ne veux pas insister mais je vous propose une action toute simple pour les bains dérivatifs. Peut-être avez-vous un grand WE avec le premier de l’an.
          Vous pouvez tout simplement utiliser si vous en avez des poches de gel qu’on achète en pharmacie pour soulager les douleurs ou les oedèmes et qu’on met au congélateur. Vous l’entourez d’essuie-tout pour atténuer le froid et pour l’hygiène.
          Si vous n’en avez pas non plus, une petite bouteille d’eau minérale vide que vous remplissez d’eau et mettez au congélateur. Vous mettez l’un ou l’autre à l’entre-jambe (dans le slip pour les poches de gel ou simplement la bouteille posée entre vos jambes quand vous êtes assise. Vous faites ça le plus possible dans la journée pour faire diminuer l’inflammation interne. Et le cataplasme d’argile à la nuque ou au bas-ventre.

          Belle soirée à vous

          Publié le 31 décembre 2015 à 15:58
          • Sylvie

            Bonjour Nadia,

            j’allais vous le dire. Après réflexion, j’ai décidé de quand-même appliquer le bain dérivatif. J’ai des poches froides ( que je garde toujours dans le compartiment fraîcheur du frigo : très utile quand quelqu’un se cogne ou se brûle à la maison ). Ça n’est donc pas si contraignant et je suis d’accord : ça vaut le coup d’essayer. J’ai démarré les cataplasmes au niveau de la nuque ce matin ( je ne reprends que lundi, donc j’en profite pour me soigner au mieux ).
            Est-ce que des poches refroidies à 2°C conviennent ? Des poches sortant du congélateurs me semblent trop froides. Je la place dans un gant de toilette, le froid diffuse de façon assez douce. J’ai deux poches, je peux donc faire une rotation.
            Quel est le meilleur endroit pour placer la poche ? Au plus bas du périnée ou plutôt au niveau de l’aine ? Y a-t-il un moment à privilégier dans la journée ? Peut-on le faire encore le soir au moment du coucher, par exemple ?

            J’ai découvert votre blog en faisant mes recherches sur le soin des plaies par l’argile et je découvre ici une mine d’articles tous très intéressants. Merci à vous pour toutes ces infos.

            Je vous souhaite un agréable réveillon.

            à bientôt

            Publié le 31 décembre 2015 à 16:37
          • Nadia

            Super Sylvie d’avoir pris cette décision.
            Les poches qui sortent du congélateur sont en général utilisables. Maintenant je n’ai jamais vérifié la température de mon congélateur. Il faut sentir le froid mais pas que ça soit insupportable. Pour cela il faut l’entourer. Moi j’utilise de l’essuie-tout. Un gant est bien aussi s’il n’est pas trop épais. Il faut quand même sentir le froid. Par contre on doit pas avoir froid. Si c’est le cas, rajouter un gilet ou des chaussettes. En fait c’est surtout le périnée qu’on doit refroidir et pas les cuisses. Il faut donc placer la poche comme une serviette hygiénique. Plus vers l’avant que l’arrière (selon la taille de la poche bien sûr).
            On peut utiliser les poches toute la journée mais les enlever dès qu’on ne sent plus le froid. Dans votre cas, durant ce WE profitez-en pour le faire le plus longtemps possible toute la journée.

            Merci pour vos compliments et bon réveillon à vous aussi.

            Publié le 31 décembre 2015 à 19:20
  10. Myle

    Bjr,

    Je confirme l' »efficacité incroyable de l’argile verte.
    J’en avais à la maison et ne l’utilisais qu’en tant que masque de beauté ou shampoing sec.

    Y’a presque 3 semaines, après m’être brûlée au 2ème degré (voire plus) le pouce, j’ai soigné plus ou moins, en nettoyant, mettant de l’huile de nigelle avec pansement. Au réveil, ça semblait mieux mais dès que ça séchait, ça devenait purulent avec lymphe séchée et quand c’était nettoyé, la plaie semblait propre mais creusée. Et hop, rebelote. Pas d’amélioration durable et accentuation de la profondeur de la plaie.

    Au bout de 15 jours ainsi, j’ai essayé ces cataplasmes d’argile verte en contact direct, recouverts d’un pansement (du sopalin plié), tout en pensant que ce devait être trop tard. Ben non, pas trop tard du tout.
    Magique !

    Magique au bout de qq heures, nettoyage à l’eau puis Betadine, puis au bout d’une journée, au bout de 2 jours, 3 jours… Ca ne cesse de s’améliorer.
    J’ai fait 2 à 3 changements de cataplasme par jour.

    Là, j’en suis au 5ème jour de cataplasme et l’ensemble de la plaie est reconstitué avec une fine peau de bébé rose ; seul il reste un point hier de 5 mm de diamètre, aujourd’hui de 2-3 mm de diamètre recouvert d’une petite croûte d’argile que je ne peux ôter. Elle est tellement accrochée que je suis sûre qu’elle agit comme protection. Je la laisse.

    Je pense que dans 2 jours, ça sera nickel.

    Il faut vraiment en parler à tout le monde autour de soi !

    Cdmt’

    Publié le 31 décembre 2015 à 16:10
    • Nadia

      Bonjour Myle,

      merci beaucoup pour votre témoignage et votre enthousiasme. L’argile est en effet merveilleuse. Les découvertes scientifiques récentes démontrent que la vie sur terre est née dans l’argile.
      Pour les brûlures elle agit très bien et en plus permet à la peau de se reformer sans laisser de traces.

      J’en parle autour de moi mais tout le monde n’est pas réceptif à ce genre de soins pourtant simples et peu onéreux.

      Très belle année à vous

      Publié le 1 janvier 2016 à 12:58
  11. Sylvie

    Bonjour,

    meilleurs voeux à tous : santé et bonheur.

    Nadia,
    si cela ne vous dérange pas je vais continuer de poster ici pour partager mon expérience jusqu’à ma guérison ( que j’espère dans un temps raisonnable ).
    Suite à vos conseils, j’effectue maintenant des cataplasmes d’argile sur des points de drainage ( nuque et bas du ventre : le ventre en journée et la nuque le soir avant la douche parce que mes cheveux, bien qu’attachés, se prenaient dedans et c’était trop galère à moins de prendre une douche à chaque fois pour décoller l’argile ). Je fais quand-même encore quelques cataplasmes sur la plaie ( en alternance avec les points de drainage ). Je la laisse à l’air libre sinon pour éviter la macération des tissus. Je ne couvre d’un sparadrap que lorsque je dois sortir de chez moi.
    J’ai également démarré le bain dérivatif. On sent presque immédiatement que le transit est stimulé. J’ai fait des recherches au sujet du bain dérivatif : il ne faut pas le faire pendant la digestion. Je le fais donc le matin au réveil, en fin d’après-midi et en fin de soirée.
    Concernant l’évolution de la plaie … difficile à dire … pas de douleur ni de rougeur autour ; ça « travaille » encore en-dessous j’ai l’impression., avec toujours du pus qui sort ( surtout le matin au lever ). Bref, c’est pas top de commencer chaque matin sa journée comme ça mais bon ; je tiens bon.
    J’ai RDV mi janvier avec un chirurgien. J’ai encore espoir de m’en sortir sans chirurgie mais si d’ici là ça ne va pas mieux et qu’il me propose de m’aider ( ce qui n’est même pas sûr , je ne refuserai pas. J’avais vu un autre chirurgien fin août qui m’avait dit :  » je touche pas à ça dans cet état : allez voir un dermato. Sauf que les deux dermatos consultés depuis m’ont proposé le traitement de base pour l’acnée. Mon problème n’est plus l’acnée ( je n’en ai presque plus ) mais une méchante plaie cavitaire suite à un kyste infecté ). Sinon, j’ai aussi un RDV avec une dermato de très bonne réputation début février ( RDV pris il y a 3 mois déjà ).
    Affaire à suivre ; je ne désespère pas.

    à bientôt.

    Publié le 1 janvier 2016 à 17:12
    • Nadia

      C’est une bonne idée Sylvie de donner des nouvelles de votre action, ça peut servir à tout le monde.
      Pour l’argile, il vaut mieux éviter de tirer le pus par la plaie du moins tant que ça ne s’améliore pas car ça entretient le pus dans la plaie. Je comprends que vous ayez envie de tout combiner pour avoir un meilleur résultat mais le résultat n’est pas forcément additif. Essayez peut-être deux jours avec l’argile seulement sur les points de drainage. Quand vous sortez utilisez-vous un pansement aéré pour laisser respirer la plaie?
      L’effet des poches sur le transit est un des effets qu’on peut ressentir directement. Il vaut mieux éviter les poches pendant la digestion si on n’en a pas mis une pendant le repas mais dans le cas que je vous ai cité d’un ulcère variqueux, France Guillain conseille les poches toute la journée. Ce n’est pas très grave si pendant quelques jours on dérange un peu la digestion, c’est pour la bonne cause. 🙂
      Sachez que les bains dérivatifs, si l’alimentation suit est efficace contre l’acné.
      Gardez bien sûr vos rendez-vous médicaux et voyez les propositions qui vous seront faites si votre plaie ne s’est pas refermée d’ici là.

      Bon courage

      Publié le 1 janvier 2016 à 23:04
      • Sylvie

        OK, je vais essayer d’arrêter l’argile sur la plaie et voir ce qui se passe.
        Ça va faire un an que je galère comme ça avec ma peau ( … mon visage : c’est vous dire comme c’est dur à vivre … ) et depuis 6 mois c’est véritablement un cauchemar. Franchement, je ne souhaite ça à personne. Si je m’en sors ( je n’aime pas trop dire « si » ) ; et si un jour mon expérience peut servir quelqu’un qui vivrait cette méchante galère, je serai ravie de pouvoir apporter mon aide.
        J’ai la chance dans mon malheur d’avoir une peau qui cicatrise avec au final assez peu de traces.
        J’utilise du sparadrap en tissu super extensible avec une assez bonne absorption et la peau respire bien dessous, oui. Si la compresse est détrempée par les exsudats, ce qui peut arriver, il faut en changer.
        Pour ceux que ça intéresse : je ne mets plus aucun antiseptique sur mes plaies depuis longtemps. Un nettoyage avec un bon savon d’Alep ( ou de Marseille sans parfum, sinon ) suffit parfaitement à éliminer la plupart des germes. L’application répétée d’antiseptiques, même « doux », finit par irriter la peau, tue toutes les bactéries y compris les bonnes ; avec le risque de sélectionner une bactérie vraiment dangereuse. Les bonnes bactéries participent à la cicatrisation, de la détersion à le reconstitution des tissus. Depuis le temps que je galère, j’en ai lu des pages et des pages et des thèses même, qui traitent de l’évolution des plaies avec parfois de « jolies » photos … Ah, les joies d’internet …
        A propos d’internet et pour ceux qui veulent en finir avec leur acnée et qui n’ont plus envie de prendre des antibio, des hormones, des rétinoïdes ou de torturer leur peau avec des crèmes « arrache peau » ; il existe un excellent site :

        http://beaute-pure.com/

        Voilà.

        Nadia, merci pour ton accueil sur … ooops … ( est-ce qu’on peut se tutoyer ? ) … ton blog. Je réalise que le soutien que je reçois ici et la possibilité d’écrire ce que je vis m’aide à tenir le coup. Alors , simplement : merci.

        Publié le 2 janvier 2016 à 00:18
        • Nadia

          Bien sûr qu’on peut se tutoyer Sylvie,
          je compatis vraiment à tes soucis, déjà difficile d’avoir une plaie purulente qui ne cicatrise pas mais en plus au visage ça doit être vraiment insupportable.
          J’ai eu aussi beaucoup d’acné.
          Merci pour le lien vers le site , ça peut être utile à d’autres lecteurs ou lectrices.
          Tu as bien raison de parler des excès d’asepsie. On a tellement prit l’habitude d’éliminer les microbes qu’on vit dans un monde aseptisé qui nous ramène des problèmes d’allergie comme je l’explique dans mon article

          Je suis ravie de pouvoir t’apporter de l’aide par des conseils pratiques et aussi un soutien moral, c’est tout le but de mon blog.

          Belle soirée à toi

          Publié le 2 janvier 2016 à 22:19
          • Sylvie

            Merci Nadia,

            aujourd’hui, ça ne va pas fort du tout. J’espérais un mieux depuis deux jours mais hier soir, en nettoyant la plaie, j’ai bien senti qu’au fond, il reste des tissus indurés qui ne veulent pas partir. La plaie est tellement moche que je redoute la réaction du chirurgien. Style :  » mais qu’est-ce que vous avez foutu ? « . J’ai hâte de voir le chirurgien ; j’espère qu’il aura quelque chose à me proposer et qu’il ne se contentera pas de me renvoyer chez un dermato. Heureusement, j’ai aussi un RDV chez une dermato 15 jours plus tard ( dont on m’a dit bcp de bien … franchement : trouver un bon dermato, c’est dur ) . C’est dur d’attendre et de ne même pas être sûre qu’il y a une solution au bout.
            J’ai passé la soirée à classer le courrier qui trainait depuis 6 mois pendant que mon conjoint est chez des amis. Moi, sortir … franchement non, pas envie. J’ai de nouveau pleuré aujourd’hui. Je ne trouve même plus le temps de jouer avec les enfants ; heureusement, ce matin ils ont pu aller à la piscine avec papa. Il me soutient plutôt bien mais lui aussi en a marre.
            (Soupir)
            J’espère que ça ira mieux demain ( le moral, parce que la plaie … pffff ).

            à bientôt

            Publié le 3 janvier 2016 à 02:31
          • Nadia

            J’avais oublié de valider ton commentaire, désolée.

            Publié le 5 janvier 2016 à 22:55
          • Nadia

            Bonsoir Sylvie,
            tu m’as envoyé un mail perso et je n’arrive pas à te répondre.
            Visiblement le mail n’est pas le bon. Est-il normal qu’il n’y ait rien qui ressemble à un nom ou prénom dans ton mail ?
            A plus tard

            Publié le 14 janvier 2016 à 21:58
  12. Sylvie

    Hello Nadia,

    après mon  » petit  » coup de blues d’hier, j’ai décidé de ne pas me laisser abattre.
    Hier, j’ai refait des cataplasmes sur la plaie pour réduire l’inflammation.
    Aujourd’hui, je ne fais plus du tout de cataplasmes dessus mais je la nettoie dès que j’en ressens le besoin : je draine le pus ( sans trop traumatiser la plaie ) et je nettoie avec de l’eau chaude et du savon ( J’ai du Alep super doux qui ne m’irrite pas du tout la peau ).
    Je l’ai nettoyée 3 fois depuis ce matin et au fur et à mesure, la plaie parait chaque fois un peu moins moche.
    J’essaie de l’oublier aussi et de profiter un peu de la journée.
    Un jour, ma généraliste m’avait dit, en parlant d’une plaie avec la quelle je galérais : « traitez-là par le mépris » . J’ai bien compris ce qu’elle voulait dire et cette idée me plaît bien.
    Je continue l’argile par voie interne ainsi que les bains dérivatifs .
    Je suis en train de préparer la reprise : les cartables des enfants … le mien ( purée, je n’ai rien fait pour le boulot pendant les vacances ).
    Allez, l’objectif du jour : une soirée détente ( avec plus rien à préparer pour demain ) et aller au lit avant minuit et avec un bouquin.

    🙂

    Publié le 3 janvier 2016 à 17:06
    • Nadia

      Bonsoir Sylvie,

      journée plus positive aujourd’hui alors?
      Tu prends l’argile en interne à la place des cataplasmes sur la nuque ?
      C’est une bonne idée que tu as d’essayer d’oublier un peu ton kyste.
      As-tu essayé de comprendre la signification de tes problèmes de plaies ? Ton kyste pourrait représenter quelque chose que tu retiens à l’intérieur de toi, une souffrance, des émotions négatives, au lieu de rayonner vers l’extérieur : un masque dans ta relation à l’autre.
      Si tu veux tu peux essayer le miel qui est aussi excellent pour les plaies et utilisé dans certains hôpitaux. Si tu veux lire un peu je te renvoie à mes articles sur le sucre et le miel et sut le miel de thym en particulier.
      Il faut utiliser du miel bio non chauffé.

      Les cartables sont prêts alors je te souhaite une bonne rentrée.
      Bonne lecture et bonne nuit.

      Publié le 3 janvier 2016 à 22:51
      • Sylvie

        Merci

        Oui, journée plus positive aujourd’hui. Presque contente de reprendre.
        J’ai déjà entendu parler de cette idée de lien entre la peau et les émotions.
        Je ne lirai plus d’articles sur écran ce soir ( ‘faut pas, avant de dormir … je suis sûre que tu le sais 😉 )
        J’ai déjà parcouru certains articles ici : il y a plein de choses qui m’intéressent ; c’est toi qui écris tout ça ?

        Douce nuit et bon lundi.

        Publié le 3 janvier 2016 à 23:33
        • Sylvie

          PS : j’oubliais … euh … l’argile en interne je le fais depuis trois semaines ; je n’avais pas arrêté quand je faisais des points de drainage.
          Dans son interview, Jade explique qu’on peut continuer au delà des trois semaines usuellement préconisées :  » tant qu’on lui trouve bon goût « . Et c’est vrai que c’est presque bon à la dégustation , le lait d’argile.

          Publié le 3 janvier 2016 à 23:38
        • Nadia

          Oui les écrans sont à éviter avant de dormir.
          Et oui c’est moi qui écrit les articles. C’est vraiment important de tenir informé un maximum de personnes de tout ce qui concerne notre santé.

          Bonne nuit à toi aussi

          Publié le 4 janvier 2016 à 22:21
          • Sylvie

            Hello,

            décidément, je vais finir par croire que je préfère le boulot aux vacances : ce soir, mon moral est au top 🙂
            J’ai définitivement arrêté les cataplasmes sur cette plaie et je continue de régulièrement laver la plaie au savon d’Alep et à l’eau bien chaude ( il paraît que la chaleur tue pas mal de bactéries et aussi elle améliore le drainage du pus ). Ça reste une plaie, ça reste objectivement moche mais peut être qu’un docteur dirait que c’est une « jolie plaie « . Une « jolie plaie » ; c’est une plaie qui a l’air de vouloir cicatriser. Ce serait faire preuve d’un bien grand optimisme ( ce dont je ne manque pas, en général ) que de dire que c’est une « jolie plaie » mais ce qui est sûr, c’est qu’elle est moins moche qu’il y a deux jours.
            Je continue toujours l’argile en interne au coucher et au lever ainsi que les bains dérivatifs ( pas toute la journée : en ce moment, c’est le matin au réveil et le soir avant de dormir ).
            Je continue aussi ( et ça depuis des mois ) de manger le plus sain possible : des produits frais, bio autant que possible. Plus de viande, plus de gluten, plus de lait ( je m’accorde un tout petit bout de fromage de temps en temps, du bon … parce que renoncer à cette gastronomie là, non ). Presque plus de sucre. Pas d’alcool, plus de café … ou alors très occasionnellement.
            Parfois, je dis , en rigolant , pffff, j’ai tout arrêté 😀
            Je devrais refaire plus de sport mais ces derniers mois, je n’avais plus l’énergie pour. Moi qui adorais nager … je rêve d’ y retourner.
            Depuis hier soir, j’ai cette espèce de sentiment que cette fois ça y est, je suis en train de guérir. Ce n’est pas un sentiment raisonné, plutôt un ressenti comme une intuition. Ce peut-il ( ça ne me semble pas farfelu ) que le corps, sache, lui quand on est malade, ou pas ; avant que l’on puisse clairement l’observer et en prendre conscience ?

            Si ça se trouve, dans dix jours, je serai de nouveau en train de me désespérer et de pleurer. Mais en attendant, je me permets d’y croire, ne serait-ce que parce que ça me fait du bien et que j’aurais tors de me priver de cette bouffée d’optimisme.

            Toujours pas eu le temps d’aller lire d’autres articles ; c’est pas l’envie qui manque.

            à +

            Publié le 4 janvier 2016 à 23:41
          • Nadia

            Bonsoir Sylvie,

            c’est super ce moral au beau fixe. L’état d’esprit fait beaucoup pour la guérison.
            Le corps est apte à revenir à son état d’équilibre quand on lui donne des conditions favorables. Et tu fais tout pour cela puisque tu as changé ton alimentation et que tu apportes des solutions naturelles en aide à ta guérison. Fais-toi confiance, ça fait du bien. 🙂

            Bonne nuit

            Publié le 5 janvier 2016 à 22:54
  13. Sylvie

    Bonsoir Nadia,

    je viens de voir ton petit mot dans un commentaire précédent.
    Oui, j’utilise cette boite mail créée il y a longtemps ; sans nom ni prénom, en effet.

    Je viendrai dire un petit mot ici quand j’en serai enfin sortie mais je ne souhaite pas rentrer plus dans les détails tant qu’il reste des incertitudes et en plus il n’est plus vraiment question d’argile.

    J’ai eu un deuxième avis moins alarmiste ; j’attends d’autres examens. En attendant, je respire à nouveau.

    à bientôt

    Publié le 16 janvier 2016 à 22:03
    • Nadia

      Bonsoir Sylvie,

      je suis ravie pour toi et espère que tu seras soulagée au plus vite.
      Je comprends ton soulagement.
      Tu ne lis pas les mails sur cette boîte ? Alors je ne peux pas te répondre à tes mails.

      A bientôt Sylvie

      Publié le 17 janvier 2016 à 22:55
  14. Marie

    Bonjour,

    Merci pour votre article sur l’argile. Je suis en train de traiter un panaris sur l’orteil de mon fils de 5 ans avec des cataplasmes d’argile verte. Cela fait aujourd’hui 3 jours que j’en fait, à raison de 3 par jour.
    Lorsque j’enlève le cataplasme, l’orteil paraît sain : même si de la peau se décolle autour de l’ongle, en tout cas l’orteil n’est pas rouge. Mais le problème est dès que j’arrête les cataplasmes, l’orteil redevient rouge et enflé rapidement (au bout d’une heure ou 2 je dirais)
    Je me demande si c’est normal. Dois je persister avec l’argile ? ou passer aux antibiotiques ?
    J’ai vu une médecin ce midi qui m’a assuré qu’il n’y avait pas d’infection (mon fils avait le cataplasme quand nous y sommes allé). C’était une remplaçante, assez jeune, et je ne la connais pas.
    Par contre tout à l’heure la pharmacienne m’a dit qu’il y avait infection, que je ferai mieux de passer aux antibiotiques.
    Qu’en pensez vous ?

    merci pour vos retours
    Marie.
    A bientôt
    Marie.

    • Nadia

      Bonjour et bienvenue Marie,

      c’est un bon réflexe d’utiliser l’argile en première intention. Je ne suis pas médecin et ne saurais vous conseiller surtout sans rien voir. Mais si un médecin vous a dit qu’il n’y avait pas d’infection vous pouvez surveiller et continuer l’argile en étant prête à revoir le médecin si nécessaire. Parcoure France Guillain recommande pour les panaris d’utiliser l’argile verte illite et non montmorillonite. Faire des cataplasmes très épais et alterner avec des bains de 10 min dans un désinfectant pharmaceutique ou dans de l’eau bouillie plus quelques gouttes d’eau de javel.
      Vous pouvez essayer et surveiller de près pour ne prendre aucun risque.

      Tenez-nous au courant
      Nadia

  15. plomv44

    Bonjour

    J’ai 6 abcès sur les jambes,certains depuis plusieurs mois ( je cicatrise très très mal à cause d’une mauvaise circulation) : j’ai essayé les pansements hydrocellulaire classique et argenté pour ceux infectés,prescrits par le docteur.Rien à faire , ça se soigne pas!

    J’ai décidé d’essayer l’argile verte,depuis hier, avec un peu de réticence, bien que je me soigne bcp à l’homéopathie,ce sont clairement de très vilaines plaies,ouvertes.

    J’ai fais un cataplasme hier soir,retiré après une heure et renouvellé un laissé toute la nuit.Surprise ce matin en voulant le retirer,l’argile voulait plus du tout partir à certains endroits,ça faisait une croute, j’avais beau humidifié,laissé tremper les jambes,l’argile ne reprenait sa forme boueuse et restait fixée aux plaies.

    Au bout d’une heure,j’ai réussi à la faire partir par petit morceau.Je suis étonnée car ça a l’air d’avoir bien réagis dessous,bien que j’ai des énormes trous à plus de 2 cm de profondeur et certains plus gros qu’une pièce de 2 euros,pas de mauvaises réactions,pas de douleurs.A voir ce que ça donne sur le long terme mais pour le moment,c’est comme ci j’avais mis des pansements hydro,peut-être même un peu mieux. Je vais refaire les pansements,j’ai préparé une boue un peu moins épaisse pour ce coup-ci et je laisserai moins longtemps pour éviter que ça croûte dessus.

    PS:Si ça intèresse quelqu’un,j’ai mis les 1ers directement sur la croûte de peau,j’ai rien cherché à enlever,gratter ou autre,tout est parti au changement,sans douleur.

    Bonne journée !

    • Nadia

      Bonjour et bienvenue,

      vos abcès sont très gros et profonds mais l’argile peut vous aider si rien d’autre n’a marché pour vous. Par contre n’essayez pas d’arracher les morceaux d’argile qui forment une croûte, car vous enlevez alors les bourgeons de reconstruction de la peau.
      L’idéal est de mettre une couche épaisse afin quelle ne sèche pas complètement avant de la changer. Mais si elle sèche on peut mouiller le contour de la plaque sèche afin qu’elle s’imbibe d’eau et s’enlève.
      Au pire il vaut mieux la laisser et remettre de l’argile mouillée par-dessus et elle partira au prochain changement.
      Vous pouvez aussi penser de façon plus globale à votre santé et regarder si dans votre alimentation il n’y a pas trop de sucre.
      C’est très souvent un taux de sucre sanguin élevé qui crée des inflammations difficiles à guérir. C’est ce qui peut arriver quand on a un diabète mal traité.

      Bon courage et prenez le temps d’appliquer l’argile durant plusieurs jours.
      Donnez-nous de vos nouvelles.
      Nadia

      • plomv44

        Bonjour,
        je vous remercie pour votre réponse et vos conseils.
        Pour le moment,il n’y pas vraiment d’amélioration du côté de la cicatrisation mais ça n’est pas étonnant,même avec des pansements spéciaux pendant 2 mois il n’y avait eu aucun changement.
        Par contre,pour ce qui est du soulagement de la douleur,c’est super,rien que pour ça,j’ai décidé de continuer avec l’argile,pouvoir marcher sans avoir mal.En plus,les plaies restent bien propres et protégées de l’extérieur,alors qu’avec les pansements,même en faisant attention, y a toujours des saletés qui finissait par couler,impossible de garder propre(avec l’argile ça se fait tout seul,c’est étonnant)
        Pour les cataplasmes,je les fais très épais et je les retire après 3h,bien avant que l’argile soit sèche.Je sais pas si je fais bien mais j’humidifie les compresses que le tout reste mouillé plus longtemps et j’attends 30 minutes à 1 h avant de remettre un autre.
        Pour ce qui est de la santé,il faudra bien qu’un jour je fasse un chek-up,disons que je me suis pas loupée plus jeune, je paie les pots cassés aujourd’hui (c’est certain que je suis loin d’avoir une alimentation variée).
        Bonne journée et belle continuation pour votre site!

        Publié le 6 juillet 2016 à 18:42
        • Nadia

          Bonsoir,

          je suis ravie que vos douleurs soient soulagées.
          Savez-vous que le miel ou le sucre aident à cicatriser des plaies profondes ? Vous pouvez lire mon article « Le sucre désinfectant pour les plaies« . Lise aussi les commentaires qui sont très impressionnants. L’argile est exceptionnelle pour nettoyer, littéralement absorber le pus et autres toxines des plaies. Mais le miel, surtout de thym et le sucre sont aussi très cicatrisants.
          Vous pouvez essayer sur un de vos abcès pour voir la différence.

          Bon courage
          Nadia

          Publié le 6 juillet 2016 à 21:57
          • bonjour voila je voudrais savoir nadia si pour une fissure anal l’argile et bon
            et savoir comment et quel argile il faut peut tu me repondre a sa merci beaucoup car je souffre

            Publié le 15 juillet 2016 à 15:59
          • Nadia

            Bonjour Sylvain,

            je ne suis pas médecin et ne peux vous conseiller dans votre cas.
            Parcoure vous pouvez lire dans mon article sur « le sucre comme désinfectant pour les plaies » le témoignage de Daniel mais pas le premier, plus bas dans la page.

            Bonne semaine

            Publié le 17 juillet 2016 à 18:51
  16. Julie

    Bonjour, je ne sais pas si ce site est toujours actif pour pouvoir discuter un peu de l’utilisation nouvelle de l’argile verte

    Publié le 29 juillet 2016 à 23:23
    • Julie

      Je suis enceinte de plus de 6 mois de mon deuxième énfant ; malheureusement comme pour ma première grossesse je fais un kyste de bartholin et qui va se trànsformer en bartholinite j’en ai bien peur.
      La première fois j’ai eu le droit à une insisciôn pour vider l’abcès avec l’âme et points de suture…. Un enfer…..
      J’aimerai bcp éviter une deuxième opération très douloureuse alors mon Gygy m’a conseillé les bains de sièges chaud pour essayer de diminuer le kyste mais j’ai bcp lu sur les bien faits de l’argile que j’essaye d’appliquer avec un cataplasme toute la nuit et autant que je peux la journée mais je crois que mon kyste grossit e plus en plus et me fais de plus en plus mal.
      De plus étant enceinte je ne sais pas si je peux asseyez un cataplasme sur le bas ventre ??
      Merci pour votre aide

      Publié le 29 juillet 2016 à 23:30
      • Nadia

        Bonjour Julie,

        ce blog est toujours actif en effet.
        Je ne suis pas médecin et ne peux pas vous conseiller sur votre kyste en particulier. De façon générale les kystes sont bien drainés et éliminés par l’argile.
        L’argile n’a pas d’effets négatifs et ne présente pas de dangers, en tout cas utilisée en cataplasme sur une plaie ou un kyste.
        Il faut parfois plusieurs jours pour voir un kyste diminuer ou s’ouvrir pour se vider.
        Si vous pensez que vous pouvez attendre un peu continuez vos applications d’argile le plus possible dans la journée et la nuit.
        Si le kyste continue à grossir il vous faudra revoir votre médecin.

        Bon courage et je vous souhaite une bonne continuation pour votre grossesse.
        Nadia

        Publié le 30 juillet 2016 à 13:45
        • Julie

          Merci pour votre réponse, effectivement je suis suivis pas mon gynécologue tous les mois pour suivre l’évolution de ce kyste car il n’est pas infecté mais très volumineux il a atteint la taille d’un abricot …..
          J’essaye de tout faire pour qu’il ne s’infecte pas et je me suis rendu compte que la position des bains de sièges me faisait mal car il faisaient ressortir le kyste comme par exemple pour les hémorroïdes quand on reste trop longtemps au toilettes donc déjà c’est une bonne chose je prends un bain chaud dans m baignoire matin et soir ( pas d’économie d’eau cette année ) .
          Étant enceinte est ce que je dû faire dès cataplasme sur les points de drainage ??
          J’ai lu que quand l’argile est seché c’est qu’elle a absorbé ce qu’elle pouvait sauf qu’à l’endroit où est placé le cataplasme elle reste toujours humide, de plus elle est cencee être chaude pour absorbée l’inflammation mais quand je retire le cataplasme l’intérieur est,froid au tiède disons est ce normal ou est ce que l’argile n a pas d’effet sur moi ?

          Publié le 30 juillet 2016 à 15:41
          • Nadia

            Bonjour Julie,

            vous pouvez placer des cataplasmes sur les points de drainage, l’argile ne présente pas de danger en cas de grossesse.
            L’argile ne doit pas forcément être chaude pour agir et même si elle est humide elle agit, au contraire.
            D’ailleurs elle agit aussi en interne quand on l’avale avec de l’eau.
            L’argile a des actions chez tout le monde mais ne fait pas forcément des miracles.
            C’est très bien d’essayer en tout cas. Ce serait bien de pouvoir vous éviter une intervention chirurgicale mais rien n’est garanti.
            Chaque personne est différent et chaque pathologie a des évolutions complètement différentes selon les individus et leur terrain.
            Tenez-nous au courant de l’évolution de votre kyste.

            Bon dimanche
            Nadia

            Publié le 31 juillet 2016 à 09:03
  17. plomv44

    Bonjour Nadia.

    Tout d’abord Julie,je vous souhaite bon courage,j’espère que l’argile pourra vous éviter une opération.

    Ce sera mon dernier passage,je passe donner des nouvelles:j’avais 2 abcès très très infectés,qui sentaient vraiment très mauvais et étaient profond de 2 cm:plus aucun signe d’infection et la cicatrisation pour ces 2 là a fini par enfin s’amorcer,ils sont à moins de 1 cm de profondeur maintenant.

    J’avais 2 abcès plus petits sur lesquels je ne mets plus de l’arigle aussi souvent car ils sont presque cicatrisés ( je cicatrise très très mal , ça prendra du temps mais plus aucune douleur, le travail se fera tout seul)

    Il me reste ces 2 plaies très larges et profondes de 5 mm , plus grosses que des pièces de 2 euros qui ne semblent pas vouloir encore cicatriser mais au moins là aussi , plus de signes d’infections, je suis convaincu qu’avec de la patience et des cataplasmes régulier , ça finira par aller bien ( ce sont des plaies très douloureuses dès qu’elles sont au contact de l’air et comme l’argile stop la douleur vite je continue avec).

    Mon petit garçon s’est brulé très fort au doigt il y a une semaine,je lui ai mis la main dans un bol d’eau glacé pendant 10 minutes puis je lui ai fais un énorme cataplasme d’argile,il est repartit joué comme ci de rien n’était,n’a même pas cherché à enlever le pansement et après plusieurs cataplasme dont un resté toute la nuit , le lendemain,plus rien sur son petit doigt, pas même une petite cloque!

    Je passais aussi dire 2 choses :
    – la première j’ai lu qu’il était conseillé de maintenir des cataplasmes d’argile avec du cellophane:peut-être pour des plaies peu profonde mais je le déconseillerai vivement pour des plaies profondes, j’ai essayé,au bout d’un quart d’heure à une demi heure en fonction des plaies, ça s’est mis à brûler terriblement, j’ai arraché tout ça et la douleur à cessé immédiatement.J’ai fais le test 3 fois,à chaque fois,c’est comme ci l’argile voulait faire passer un message,c’est bizarre à dire ,je saurais pas trop formuler mais c’est comme si ça disait  » faut que je respire,tu m’étouffes et le mal avec moi », un peu quelque chose comme ça .

    J’ai découpé de vielles chaussettes , je mets des cotons humides sur l’argile et le tout tient avec des morceaux de chaussette. Voilà , pour de vilaines plaies,je déconseillerai vraiment le cellophane ou autre plastique,on peut utiliser du vieux linge de toute sorte et si le linge n’est jamais en contact direct avec la plaie, on peut s’en resservir longtemps, inutile de changer à chaque fois.

    -la seconde,je vous remercie Nadia pour votre écoute et vos conseils, il n’y a pas tant d’endroit sur le web où l’on trouve des personnes présentes comme vous,donc bravo et merci,même si je ne suis pas d’accord avec votre article sur la dépression et certaines réponses que vous avez fournies,mais je ne souhaite pas entrer dans ce débat,bien trop douloureux et je suis sûre que aucuns de vos propos n’a été tenu méchamment,simplement un partage de votre expérience et l’incompréhension de certaines choses. Merci à vous pour tout ce que vous faites et tout ces gens que vous aidez . Et bravo

    Au revoir,bon courage à tout ceux qui en besoin et bonne continuation à ce site et sa gentille créatrice.

    • Nadia

      Bonjour,

      je suis contente pour vous.
      Vos plaies évoluent très bien semble-t-il et surtout la douleur cesse avec l’argile. C’est important aussi de prendre en compte la douleur qui peut aboutir à une baisse de moral et donc gêner la cicatrisation.
      L’argile pour les brûlures est aussi intéressante, notamment par le fait que la peau se reconstruit beaucoup plus facilement. Une pensée pour votre petit garçon.
      Je ne sais pas de quel commentaire vous parlez mais j’essaie toujours de rester respectueuse des personnes avec qui je parle. Parfois les mots peuvent être mal choisis ou mal interprétés.:-)

      En tout cas je vous remercie pour votre témoignage qui donnera peut de l’espoir à d’autres personnes qui se trouvent dans la même situation.

      Belle journée à vous
      Nadia

      • Julie

        Bonjour Nadia

        Je viens donner quelques nouvelles qui ne sont malheureusement pas très bonnes.
        Malgré tous mes cataplasme d’argile le kyste continue de gonflé sans jamais se vider de lui même, il a atteint la taille d’une petite poire … J’ai beau faire des bains de sièges, nettoyer la zone à la bêtadine et autres recommandations je pense que d’ici quelques jours je Vais devoir me faire opérer.
        Je suis démoralisée

        Publié le 15 septembre 2016 à 17:12
        • Nadia

          Bonjour Julie,

          je pensais à vous ces jours-ci. Je suis désolée de voir que l’évolution de votre kyste n’est pas bonne. je comprends que votre moral ne soit pas au plus haut et je compatis. Si la date de votre opération vous laisse encore un peu de temps je vous propose un livre que je n’ai pas lu mais qui parle de votre problème. Il est écrit par Raymond Dextreit qui est un peu le père de l’utilisation de l’argile dans nombre de pathologies.
          Voici un lien mais peut-être pouvez-vous trouver le livre plus rapidement en librairie. Troubles et maladies de la femme

          Bon courage Julie

          Publié le 15 septembre 2016 à 22:23
  18. sarah

    Bonjour

    J’ai un kyste ovarien, comment dois-je procéder ? J’applique le cataplasme uniquement sur la zone touchée ou bien sur un autre point de drainage et si oui lequel. Merci d’avance de votre réponse, j’avoue que je suis un peu perdue

    Publié le 5 novembre 2016 à 23:22
    • Nadia

      Bonjour Sarah,
      en principe on applique le cataplasme d’argile sur la zone touchée. Les points de drainage peuvent aider aussi. Pour avoir plus de détails vous pouvez regarder la vidéo de Micheline Dextreit ici.
      Il faut utiliser des couches épaisses d’argile.

      A bientôt pour des nouvelles
      Nadia

      Publié le 7 novembre 2016 à 21:43
      • sarah

        Merci Nadia de m’avoir répondu aussi vite 😉 La vidéo est très instructive, j’ai eu les réponses à toutes mes questions. Je n’ai encore jamais testé les cataplasmes d’argile, mais je suis agréablement étonnée de tous les bienfaits qu’elle peut nous apporter. La nature est tellement riche ! J’ai fait un peu de repérage dans une pharmacie, j’ai trouvé de l’argile surfine (illite et Montmorillonite) de la marque cattier, est ce l’idéal ? ou bien dois-je seulement acheter de l’argile illite ? Merci

        Publié le 14 novembre 2016 à 17:18
        • Nadia

          Bonsoir Sarah,
          ravie que vous ayez trouvé vos réponses. Pour l’argile j’utilise aussi la marque cartier que je trouve en magasin bio en grosses boîtes. Peut-être moins chère qu’en pharmacie. A vérifier.
          Donnez-nous de vos nouvelles.

          A bientôt
          Nadia

          Publié le 14 novembre 2016 à 22:22
  19. patricia

    Bonjour
    merci pour ce site je viens de découvrir que l’argile est utilisée pour les entorses décidément que de vertus
    j’encourage également les gens à avoir de l’argile (verte) chez eux .Pour les petites plaies en cataplasmes c’est parfait.
    Je conseil l’argile rose en masque avec quelques gouttes d’huile de macadamia pour le visage la peau est souple et douce après cela et en plus ça sent drôlement bon.

    Publié le 23 novembre 2016 à 09:53
    • Nadia

      Bonjour Patricia,
      vous avez raison, l’argile s’utilise aussi en cosmétique notamment pour faire des masques.
      Merci pour pour votre proposition.

      A bientôt
      Nadia

      Publié le 30 novembre 2016 à 21:24
  20. Mireille

    Bonjour !
    J’avais une tache solaire sur le coté au nez , elle a été bruler a l’azote par un dermato . J’ai mis des pansements d’argile , dés le début .
    Cela a changé rapidement , de couleur , je reprenais le moral .
    Cela , depuis le 1 mars , dés que je laisse la plaie a l’air libre , un peu c’est a nouveau rouge , marron …..Je n’en peut plus de cette horrible tache et que faire . Est ce normal ? merci de me répondre .

    • Nadia

      Bonjour Mireille,
      le médecin qui a brûlé votre tache a du vous indiquer quelle est l’évolution prévue pour la cicatrisation. La peau brulée ne va pas forcément reprendre sa couleur initiale immédiatement. En tout cas je ne peux pas savoir ce qu’il se passe vraiment. Je vous conseille de revoir votre médecin pour poser un diagnostic et s’il n’y a rien de spécial vous pouvez continuer l’argile qui va aider à la cicatrisation.

      A bientôt

  21. lefebvre

    comment stopper une video qui n’existe pas ?

    Publié le 23 août 2017 à 17:25
    • Nadia

      Bonjour,
      je ne comprends pas votre question. Veuillez préciser, merci.

      Publié le 23 août 2017 à 21:00
  22. Anne

    Bonsoir,
    je viens de parcourir tous les commentaires et je n’ai pas trouvé de réponse à ma question.
    Je suis tombée la tête la première contre un rebord de fenêtre et je me suis ouvert le front sur environ 2 ou 3 cm.
    J’ai tout de suite appliqué des cataplasmes d’argile assez épais que j’ai régulièrement changé. Il faut dire qu’au début, ils tombaient d’eux mêmes : il y avait du sang puis du liquide qui sortait.
    Le lendemain soir, j’avais les yeux tout gonflés. J’ai continué les cataplasmes d’argile sans relâche. J’ai fait un drainage lymphatique du visage pour dégonfler.
    Ca a bien désenflé mais maintenant, je ne sais pas si je dois continuer à mettre des cataplasmes sans arrêt ou s’il faut laisser des temps sans cataplasme pour que la plaie soit à l’air libre ?
    Ca devient plus difficile d’enlever l’argile et en la retirant, les chairs s’écartent à nouveau.
    J’ai donc mis une fine pellicule d’oignon sur la coupure et l’argile par dessus pour avoir plus de facilité à retirer l’argile.
    Si un conseil m’était donné à ce stade, ça m’aiderait beaucoup. Merci

    Publié le 2 décembre 2017 à 21:02
    • Nadia

      Bonjour Anne,
      votre choc à l’air d’avoir été important. Il vous faudrait faire attention à un risque de traumatisme crânien.
      Votre plaie s’ouvre car elle est peut-être profonde et située sur une zone où il y a des tensions musculaires. Dans ce cas il faudrait peut-être des points de suture où la pose de strips. Si ce n’est pas le cas vous pouvez poser l’argile et la laisser tant qu’elle ne tombe pas. Sinon vous pouvez aussi imbiber le tour de la pâque d’argile pour qu’elle se décolle d’elle-même.

      En espérant une bonne cicatrisation de votre plaie, tenez-moi au courant.
      Nadia

      Publié le 3 décembre 2017 à 18:57