tout sans gluten

Tout sans gluten, effet de mode ou nécessité

Opt In Image
GRATUIT !
Votre santé est importante pour vous ? Recevez maintenant ;
 
  1. "3 habitudes pour être plus zen" (livre pdf)
  2. "Se débarrasser naturellement du mal de dos" (livre pdf)
  3. "La dépression" (livre pdf)
 
........................................................................................................................

Je vous remercie pour votre confiance. Vous serez informé en priorité des dernières parutions et informations.

 

En ce moment on entend parler du « tout sans gluten » un peu partout, à la télévision, à la radio, dans les magazines et sur internet.

Les stars et les champions sportifs se sont approprié les bienfaits du tout sans gluten sur la ligne et sur les capacités sportives.

Le monde se partage entre ceux qui adoptent le tout sans gluten et ceux qui pensent qu’il ne s’agit que d’un effet de mode.

Tout sans gluten, faut-il y croire

Si vous suivez mon blog vous savez que j’ai adopté une nourriture sans gluten depuis qu’un médecin me l’avait proposé pour supprimer mes migraines. Depuis j’ai dit adieu à mes migraines.

Vous savez donc de quel côté je me range. L’argument principal des anti-sans gluten est que tout le monde n’a pas la maladie coeliaque qui est une « vraie » maladie, dépistable par des examens spécifiques.

Mais si on parle de sensibilité au gluten, non détectable par les médecins, alors là, c’est dans la tête.

Comment se fait-il alors qu’on puisse passer 30 ans comme moi à souffrir de terribles maux de ventre de façons très régulière avec aucun diagnostic de pathologie ou presque.

« Vous faites des crises de colite. »

Le seul traitement, des comprimés d’antispasmodiques que je prenais parfois en grande quantité quand la douleur était trop forte.

Et quand ça ne suffisait pas et que je ne pouvais rien faire d’autre que chercher une position la moins désagréable dans mon lit et me tordre de douleur, le médecin venait et me faisait une injection de doses plus fortes d’antispasmodique et d’antalgique.

Ces crises me laissaient toujours très fatiguée, épuisée. Ma mère était comme ça aussi, ça paraissait donc normal et légitime.

Plus tard je développais aussi des migraines de plus en plus fortes et de plus en plus souvent. Là aussi, traitement symptomatique. J’ai testé des médicaments dont certains que je ne supportais pas mais sans amélioration du problème.

Jusqu’au jour où je suis allée chez un médecin généraliste qu’on m’avait conseillé pour la migraine, sans trop de conviction.

Après un questionnaire approfondit et un examen classique il me dit d’éliminer le gluten et d’adopter une nourriture sans gluten.

À l’époque on ne parlait pas encore du tout sans gluten et je ne savais pas vraiment de quoi il s’agissait.

En quelques mots il m’a expliqué de quoi il s’agissait et m’a donné oralement une courte liste des aliments à éviter, sans rentrer trop dans les détails.

« Adoptez une nourriture sans gluten pendant un mois de la façon la plus stricte possible et revenez me voir. Votre migraine et vos maux de ventre devraient aller mieux. »

Et effectivement c’est ce qu’il s’est passé. J’ai continué à éviter le gluten et mes migraines ont diminué très fortement en intensité et en nombre. Idem pour mes crises de colites.

Pour la colite c’est fini. Si je fais une crise ponctuellement c’est parce que j’ai fait un écart de gourmande en  mangeant des aliments contenant du gluten.

Pour les migraines, elles ont disparues totalement en suivant ensuite les conseils de la neuroposture comme je l’explique dans mon article ici.

Quel bonheur de ne plus souffrir au quotidien !

Essayez tout sans gluten

Alors même si on me dit que le tout sans gluten est un effet de mode ça m’est bien égal et je conseille à toutes les personnes qui ont envie d’essayer de supprimer le gluten de leur alimentation de le faire pendant au moins un mois et d’observer.

Si des changements positifs surviennent dans votre état de santé c’est super, continuez votre nourriture sans gluten.

Si vous ne constatez rien de particulier c’est que vous êtes peut-être moins sensible au gluten mais ça ne veut pas dire qu’à long terme ça ne vous causera aucun problème.

Le gluten est une véritable « colle » dans votre intestin et ne peut être que gênant pour votre digestion.

Surtout avec les blés actuels qui sont enrichis en gluten pour donner du « meilleur » pain qui lève mieux.

Voici à quoi ressemble le gluten. Regardez cette vidéo et vous comprendrez pourquoi il est préférable de ne pas en inonder votre intestin.

 

 

N’écoutez pas ceux qui vont vous dire que vous risquez d’être carencé sans manger de pain ou de pâtes.

Les seules vitamines ou minéraux que peuvent vous apporter le pain sont largement apportés en quantité par la majorité des légumes, fruits ou poissons. Vous trouverez ici des chiffres pour vous convaincre.

Comment adopter une nourriture sans gluten

Je ne me jette pas sur le rayon des produits sans gluten des supermarchés car avec ou sans gluten ils n’en restent pas moins des produits transformés c’est à dire bourrés d’additifs, souvent pour compenser le manque de gluten.

De plus, vu qu’ils sont fabriqués spécialement pour vous qui ne voulez plus ingérer de gluten, ils sont plus chers.

Par contre j’évite le plus possible les aliments transformés par l’industrie et je les transforme moi-même.

C’est à dire que j’utilise majoritairement des aliments de base comme les légumes, quelques céréales sans gluten et que je les prépare avec des ingrédients les plus naturels possible.

Augmentez votre ration de légumes journalière et évitez le gluten.

Pour en savoir plus vous pouvez lire le livre de Julien Venesson Gluten, comment le blé moderne nous intoxique (lien affilié)

 

Et vous, êtes-vous avec ou sans gluten ?

 

Pensez à partager ces informations avec vos amis en cliquant ci-dessous. 

12 commentaires ont été rédigés, ajoutez le vôtre.

Cocher cette case pour qu’un lien vers votre dernier article apparaisse.

    • Nadia

      Merci Camille.
      A bientôt en santé

      Publié le 29 avril 2015 à 15:53
  1. Bonjour Nadia,

    C’est bien d ‘aborder ce sujet sous cet angle.
    Car les études les plus récentes (plusieurs milliers à ce jour !) disent toutes la même chose : le gluten est lié aux pires troubles de santé qui soient.
    Bien au-delà des troubles digestifs.
    Et sans que les gens s’en doutent.

    Aucun humain n’a les enzymes pour digérer le gluten.
    Donc il a un effet obligatoirement, à court ou long terme.
    Mais il faut en moyenne 17 ans pour que les études scientifiques deviennent des connaissances médicales…!

    Bon week-end.
    Marie.
    Marie@Nourriture Sante Articles récents…Stress, surpoids, fatigue : soutenez vos hormonesMy Profile

    Publié le 30 avril 2015 à 14:55
    • Nadia

      Bonjour Marie,

      oui le gluten cause l’inflammation des intestins et l’augmentation de leur perméabilité. Alors bien sûr c’est la porte ouverte à toutes les molécules plus ou moins toxiques pour l’organisme et les troubles vont alors au-delà de l’intestin bien sûr.
      La preuve avec les migraines par exemple.

      Je te souhaite un agréable week-end.

  2. Hello Nadia,

    Il est vrai que l’on en parle beaucoup du gluten, et de ses effets parfois conséquents sur certaines personnes, tu en es un bon exemple.

    L’autre problématique que tu abordes est également clé dans le mal-être, la fatigue, le stress, la santé, …. de plus en plus de personnes.
    La qualité de notre alimentation et de nos boissons devient critique.
    Certes, les calories sont là, mais ce dont nos cellules ont besoin, par contre, de moins en moins, au contraire des « polluants » les plus divers.
    Je viens d’ailleurs d’écrire un article sur le sujet qui explique tout cela, comme quoi, nous sommes assez en phase.

    A notre bonne santé
    Jean-Louis Articles récents…Anti-fatigue naturel et anti-douleur naturel, mode d’emploiMy Profile

    • Nadia

      Hello Jean-Louis,

      oui nous sommes en phase, comme d’habitude. 🙂
      D’ailleurs je vais de ce pas lire ton article.

      Bon week-end

  3. Rachel

    Bonjour Nadia et la communauté,

    J’adopte de plus en plus un mode alimentaire sans gluten car je souffre de troubles intestinaux depuis fort longtemps (côlon irritable). Il est vrai que de temps à autre il m’arrive de manger avec gluten: tout de suite j’ai quelques désordres intestinaux. De plus, j’allie une alimentation dite « vivante »,presque plus de produits raffininés, des smoothies maison, des fruits et légumes frais crus et/ou cuits, moins de viande….et je me sens mieux.
    Mon corps me remercie tous les jours.
    Je tiens à vous remercier pour toutes les infos que vous glanez ça et là et de nous permettre de nous enrichir de ses connaissances qui nous permettre une meilleure santé.
    Bien à vous et bon WE à tous

    Rachel

    • Nadia

      Bonjour et bienvenue Rachel,

      bienvenue au club du « côlon irritable ». Supprimer les produits raffinés est aussi important car ils contiennent de nombreux produits toxiques.
      Les fruits et légumes devraient constituer la majorité de notre alimentation.
      Merci de venir témoigner que tu te sens mieux avec cette alimentation, cela participe à le transmission d’un message santé.

      Bon dimanche à toi.

  4. Je viens de voir la vidéo, et c’est vrai que ça calme un peu !
    Je ferai un peu plus attention au pain et céréales à partir de maintenant… Je ne crois pas avoir de problème lié au gluten, mais je pense que c’est une bonne idée de réduire la quantité qu’on met dans notre estomac au quotidien.
    Thibaut Articles récents…Top 50 des blogueuses voyageuses à découvrir absolument !My Profile

    • Nadia

      Bonjour et bienvenue Thibaut,

      très bonne idée que de réduire le gluten.
      Peut-être constaterez-vous des bienfaits sur votre santé.
      Venez nous faire part de vos remarques.

      Bonne semaine

  5. Bonjour, 🙂

    Oui je confirme, le sans gluten… Il y a une époque où j’étais plus fonctionnelle physiquement, et j’ai arrêté le gluten, grande amélioration, mais aussi les produits laitiers, les oeufs, le soja, les oléagineux…. il ne restait pas grand chose… Après j’ai compris le pourquoi de ces sensibilités, j’ai rectifié le tir dans ma vie, et je peux remanger de tout à part la gluten… qui me fait piquer du nez dans mon assiette, fatigue intense quasi instantanée et des maux de ventre à se tortiller de douleur… la glue ça colle!

    • Nadia

      Bonjour Ophélie,

      merci pour ton témoignage sur le gluten. Fatigue et maux de ventre sont en effets des symptômes assez courant de la sensibilité au gluten.
      Et même si on n’a pas de symptômes apparents le gluten reste une « colle » qui affecte la paroi intestinale.
      D’autres aliments comme les produits laitiers sont à éviter aussi, ils ne conviennent pas à notre organisme.

      Bonne semaine et à bientôt