L’épigénétique vous redonne les rênes de votre santé

Opt In Image
GRATUIT !
Votre santé est importante pour vous ? Recevez maintenant ;
 
  1. "3 habitudes pour être plus zen" (livre pdf)
  2. "Se débarrasser naturellement du mal de dos" (livre pdf)
  3. "La dépression" (livre pdf)
 
........................................................................................................................

Je vous remercie pour votre confiance. Vous serez informé en priorité des dernières parutions et informations.

 

 

 

L’épigénétique est la grande révolution de la biologie de ces 5 dernières années comme le dit Joël de Rosnay.

 

La génétique en son temps a déjà été une révolution.

On a découvert qu’une molécule située dans le noyau des cellules, appelée ADN contenait les codes pour exprimer les gènes d’un individu. Il est comme un livre, un plan des caractéristiques de chaque individu.

Or on s’est rendu compte que seulement 15% de L’ADN codait pour les fonctions dont notre organisme avait besoin pour vivre c’est à dire des protéines et des enzymes.

 

A quoi donc servent les 85 % restants?

N’ayant aucune réponse à l’époque, on l’a appelé l’ADN poubelle. Étonnant tout de même qu’une telle merveille ne serve en grande partie à rien.

 

C’est là qu’intervient l’épigénétique.

épigénétique-adn-rester en bonne santé 

On a travaillé sur des cellules souches, cellules encore indifférenciées qui peuvent engendrer plusieurs sortes de cellules. On s’est rendu compte que des cellules souches identiques cultivées dans des boîtes de culture peuvent se transformer aussi bien en muscle, en os ou en graisse selon qu’on change le milieu dans lequel elles vivent.

 

Donc l’information qui provient de l’environnement joue un rôle primordial pour déterminer ce qu’il se passe dans les cellules.

 

De même si on prend l’exemple des abeilles qui naissent toutes avec le même patrimoine génétique. Celles qui sont nourries avec du miel deviendront des ouvrières et celles qui sont nourries avec de la gelée royale deviendront des reines qui sont plus grosses, pondent des œufs et vivent plus longtemps.

Comme pour les cellules souches, c’est l’environnement, ici l’alimentation, qui apporte les informations nécessaires au contrôle du plan des cellules.

 

Alors comment est-ce possible ?
Et bien grâce aux 85 % d’ADN poubelle !

 

 

En effet, ces parties d’ADN codent pour de petites molécules d’ARN qui vont circuler dans tout l’organisme afin de réguler le fonctionnement des gènes en fonction de l’information qu’ils captent.

Et ces informations ce sont celles de notre environnement ;

 

 

Jusqu’à présent on considérait que tout partait de l’ADN qui codait pour l’ARN lui-même codant pour les protéines.

Or notre corps fonctionne essentiellement grâce à des protéines.

Donc nos gènes (ADN), auraient un pouvoir tout puissant de détermination sur notre vie, notre santé. Et nous serions victimes de notre hérédité puisque nous ne choisissons pas nos gènes.

Alors nous ne sommes pas responsables de nos maladies, de notre santé ? Super, c’est la faute à l’hérédité !

 

L’épigénétique vient bousculer ces principes en reconnaissant que tout part de notre environnement qui donne des informations à notre ADN pour coder pour tel ou tel gène.

 

Epigénétique

Importance de l’environnement sur notre santé

 

Ça change tout car ça nous redonne un pouvoir et une responsabilité sur notre corps et notre santé.

Oui les choix alimentaires que nous faisons, les situations de stress que nous vivons et que nous ne savons pas gérer, les émotions que nous éprouvons en fonction de notre vécu influencent notre santé.

Et ça c’est de notre responsabilité !

 

Bien que vous vous en doutiez un peu ça fiche un coup de savoir que la science vient prouver ça. On ne peut plus se voiler la face.

En même temps ça nous donne encore plus de pouvoir sur nous-même. C’est quand même rassurant de savoir qu’on peut agir pour rester en bonne santé.

 

Et vous, avez-vous déjà conscience de l’influence de votre alimentation, de vos émotions, du stress et de votre activité ou inactivité physique pour rester en bonne santé ?

Si cet article vous a plu pensez à le partager avec les personnes dont la santé vous tient à coeur ou sur Twitter, Facebook ou Google+. Les boutons sont juste en-dessous

4 commentaires ont été rédigés, ajoutez le vôtre.

Cocher cette case pour qu’un lien vers votre dernier article apparaisse.

  1. Coucou Nadia,

    J’adore que tu parles du sujet, que je ne connais pas bien du tout. Mais dont j’entendais justement parler dans un wébinaire l’autre jour avec un guérisseur. J’avoue de pas avoir compris grand chose du point de vue biologique, mais j’ai bien compris l’impact de environnement (surtout les émotions et même les vécus ancestraux) sur ces « épigènes ».

    J’adore quand la sciences vient prouver tout cela. (ça fait taire les sceptiques du coup!) Par ex la maladie est d’abord créée dans les corps énergétiques AVANT d’attaquer le corps physique. Notre immunité peut donc être renforcée à dose d’émotions qui vibrent à haute fréquence.
    S’entourer de personnes « positives », vibrer « positif », etc. Tout cela aide 🙂

    Après on s’étonnera de « miracles »!

    Bonne semaine
    Heloise Articles récents…Quand la pensée positive échoue…My Profile

    Publié le 26 octobre 2014 à 18:53
    • Nadia

      Bonsoir Héloïse,

      la science en effet permet de comprendre de mieux en mieux les causes des maladies.
      L’épigénétique est une vrai révolution. Elle rend compte de la globalité de notre organisme et de l’importance de son environnement.
      Le lien entre immunité et émotion est réel bien sûr.

      Belle semaine à toi aussi.

      Publié le 26 octobre 2014 à 23:20
  2. Bonjour Nadia,

    Moi je trouve cela tout à fait réjouissant !
    Avoir un tel pouvoir sur notre état de santé cela devrait rendre les gens plus responsables de leurs choix.
    La part de génétique non modifiable est actuellement estimée à 5% seulement ! Les 95% restants dépendent de notre mode de vie!
    Il ne faut pas oublier le sommeil considéré comme essentiel après l’alimentation.
    J’avais été enthousiasmée de lire en 2006 au moment de sa traduction en français le livre de Bruce Lipton « La biologie des croyances ».
    Je le conseille, c’est vivant et même humoristique car le bonhomme est truculent, tout en étant un des pionniers en la matière et un biologiste cellulaire de renommée internationale.
    On découvre notre pouvoir énorme sur notre ADN.
    Amitiés.
    Marie.
    Marie@Nourriture Sante Articles récents…Miel et cannelle un cocktail exceptionnelMy Profile

    Publié le 31 octobre 2014 à 11:55
    • Nadia

      Bonjour Marie,

      les chiffres ont donc encore évolué. La génétique héritée se réduit au fil du temps et c’est tant mieux. C’est autant de liberté qui nous revient. Bien sûr l’alimentation n’est pas le seul facteur qui joue sur notre santé, il y en a bien d’autres et le sommeil en fait partie.
      J’ai découvert Bruce Lipton il y a quelques temps mais je n’ai pas encore eu le temps de lire ses livres. Il est dans ma liste. 🙂

      Bon week-end

      Publié le 31 octobre 2014 à 19:28