alimentation santé-professeur henri joyeux

Alimentation santé selon le Professeur Joyeux

Opt In Image
GRATUIT !
Votre santé est importante pour vous ? Recevez maintenant ;
 
  1. "3 habitudes pour être plus zen" (livre pdf)
  2. "Se débarrasser naturellement du mal de dos" (livre pdf)
  3. "La dépression" (livre pdf)
 
........................................................................................................................

Je vous remercie pour votre confiance. Vous serez informé en priorité des dernières parutions et informations.

 

Quand on parle d’alimentation santé on ne peut pas faire l’impasse sur le Professeur Henri Joyeux.

Cette semaine je suis allée au salon bio à Strasbourg et j’ai écouté une conférence du Pr Joyeux qui vient de publier le livre , actuellement N°1 des meilleures ventes sur Amazon.

La salle était pleine à craquer et il n’y avait pas assez de chaises pour tout le monde. L’ambiance était décontractée et l’humour du Pr Joyeux faisait éclater des rires régulièrement.

Pourtant son discours était tranchant quand il s’agissait de faire passer les messages importants. Le plus important peut-être qui est d’ailleurs celui qu’il reprend dans sa toute première page d’avertissement du livre est le suivant :

…toutes les publicités qui nous sont « offertes », sur les mur du métro, dans les magazines, sur les grands panneaux de nos villes, voilà ce qu’il ne faut pas acheter. On nous prend pour des « cons-sommateurs », mais fort heureusement nous sommes entrés en résistance. Cela peut changer dans les 10 ans qui viennent, mais dépend d’abord de chacun d’entre nous.

Le sujet de sa conférence était de bien faire comprendre l’influence majeure de l’alimentation sur la santé. Il a depuis de très nombreuse années aidé des patients à se débarrasser de maladies simplement en modifiant leur alimentation.

Attention, cela ne veut pas dire que la médecine ne sert à rien mais que bien souvent on pourrait s’en passer si on faisait attention à notre façon de nous alimenter.

Une mauvaise alimentation fait le lit de nombreuses pathologies. Il a tenu à donner 2 points essentiels : le gluten et les produits laitiers.

ALIMENTATION SANTÉ SANS GLUTEN

 

Le gluten est une fraction de protéines contenue dans certaines céréales dont le blé. Ces protéines agissent dans l’intestin en créant des inflammations et une augmentation de la perméabilité de la paroi intestinale.

Du coup de nombreuses substances toxiques peuvent passer dans le sang et provoquer divers troubles dans l’organisme. Or notre alimentation est souvent riche en blé (pain, gâteaux, céréales…).

De plus le gluten est rajouté dans nombre d’aliments préparés. Pourquoi le gluten est devenu aussi toxique ?

Le Pr Joyeux nous fait remonter le temps où on pouvait se cacher dans les champs de blé qui poussait très haut. Aujourd’hui le blé arrive à peine à nos genoux et son nombre de gènes a changé. Cela est dû aux nombreuses modifications que nous lui avons fait subir pour qu’il soit plus panifiable, plus facile à cultiver et à récolter.

Dans le sud de la France un agriculteur sème des blés anciens qui pourraient être utilisés  à nouveau si les agriculteurs  le décident et surtout si les consommateurs le demandent.

Il faut donc supprimer le gluten de notre alimentation tant que nous auront des blés modernes.

On peut remplacer le pain par le « pain des fleurs » par exemple qui est fait à partir de farines sans gluten. Personnellement j’ai fait grandement diminuer mes fortes crises de migraine et de colite en supprimant le gluten de mon alimentation.

ALIMENTATION SANTÉ SANS PRODUITS LAITIERS

On veut nous faire croire que le lait et les produits laitiers nous sont indispensables, notamment pour notre apport en calcium. Ça aiderait à lutter contre l’ostéoporose.

Or la Suède qui est un des pays plus grand consommateur de produits laitiers est aussi celui où il y a le plus d’ostéoporose.

Le lait de vache est fait pour nourrir les veaux nous dit le professeur, et leur assurer une croissance très forte et rapide (de 40 à 170 kg en 4 mois). Il contient donc des facteurs de croissance qui ne nous sont pas adaptés.

À l’époque où l’on allait chercher le lait à la ferme et qu’on le faisait bouillir en arrivant on obtenait une grosse couche de crème au-dessus qui contenait entre autre ces facteurs de croissance détruits par la chaleur. Mais actuellement la pasteurisation ne détruit pas complètement ces molécules.

Quant au calcium du lait il y en a trop et il n’est pas absorbé autant qu’on voudrait bien nous le faire croire . Alors que le calcium contenu dans les végétaux, surtout si on mâche bien est absorbé à 65 %. Étonnant non ?

On peut remplacer remplacer les laitages par des laits végétaux (laits de riz, de soja, de noisettes, d’amandes, de châtaignes…) et surtout manger des végétaux riches en calcium.

Le lait des petits animaux comme la chèvre ou la brebis nous convient un peu mieux mais il ne faut pas en abuser.

alimentation santé-professeur henri joyeux

Vitaliseur pour une cuisson à la vapeur douce

 

LA CUISSON À LA VAPEUR DOUCE

 

La température des cuissons traditionnelles est élevée et détruit les vitamines et autres nutriments contenus dans les aliments. La cuisson à la vapeur douce permet de cuire sans dépasser la température de 95°C qui ne dégrade pas les vitamines et autres composants des aliments.

De plus la vapeur « rince » les aliments de leurs produits toxiques qui se retrouvent dans l’eau. L’idéal est le Vitaliseur.

LES REPAS TYPE POUR UNE JOURNÉE

 

Petit-déjeuner :

  • des fruits frais de saison + une boisson chaude (thé, café, chocolat dans de l’eau chaude et non du lait, infusion) + un morceau de fromage de chèvre avec une tartine de pain des fleurs.

Déjeuner :

 

  • salade de crudités avec des noix ou autre fruit sec par exemple assaisonne avec une huile d’olive de bonne qualité + des légumes cuits à la vapeur douce + une viande blanche ou du poisson ou une viande rouge (une fois par semaine) + une portion de fromage

Dîner :

 

  • une soupe de légumes (chaude l’hiver, froide l’été) + une salade de crudité. Et c’est tout, il faut manger léger pour passer une bonne nuit.

 

Le Professeur Joyeux a agrémenté sa conférence de cas de malades qu’il a vu en consultation et qui ont vu leurs symptômes disparaître par un simple changement de leur alimentation.

Vous retrouverez toutes ces informations sur son livre « Changez d’alimentation » et bien plus encore. Il est rempli de données scientifiques et d’exemples qui viennent soutenir sa façon d’aborder l’alimentation santé.

Et vous connaissez-vous le Professeur Joyeux ? Si vous voulez témoigner de vos expériences alimentaires c’est en-dessous que ça se passe ?
Si cet article vous a plu pensez à le partager avec les personnes dont la santé vous tient à coeur ou sur Twitter, Facebook ou Google+. Les boutons sont juste en-dessous

11 commentaires ont été rédigés, ajoutez le vôtre.

Cocher cette case pour qu’un lien vers votre dernier article apparaisse.

  1. Hello Nadia,

    C »est vrai que l’alimentation est un des 10 piliers du bien-être et de la santé, et que beaucoup de gens souffrent d’une alimentation, disons mal adaptée.
    Un des grands classiques et très courant à ajouter serait le sucre et ses produits dérivés.
    Mais on pourrait parler longtemps de toutes les « dérives » alimentaires, tu as une bonne source d’éléments pour de nombreux articles.

    A notre bonne santé.
    Jean-Louis Articles récents…Fatigue permanente, pourquoi, que faireMy Profile

    Publié le 6 novembre 2014 à 22:59
    • Nadia

      Hello Jean-Louis,

      le sucre est bien sûr un « aliment » qui nous apporte pas mal d’ennuis de santé.
      Il est bon d’en limiter le plus possible son utilisation.
      Tu connais bien les aliments à éviter. 🙂
      Tu connaissais le professeur Joyeux ?

      Bonne semaine à toi.

      Publié le 9 novembre 2014 à 17:18
        • Nadia

          Bonjour Jean-Louis,

          oui en effet le Professeur Joyeux s’est fait entendre ces derniers temps à propos du vaccin contre le papillomavirus.

          Bonne soirée.

          Publié le 12 novembre 2014 à 21:19
  2. Bonjour Nadia,

    Incontournable Professeur Joyeux, ces temps-ci.
    Il est vrai que pour un médecin il dit ce que peu d’entre eux disent, même au sujet des vaccins ou des traitements anti-cancéreux.

    Mais je le trouve bien « tolérant » pour les produits laitiers.
    Et pour les laits végétaux qu’il conseille, même s’ils sont très inflammatoires parfois.
    Et pour le gluten voilà quelques années que la recherche a prouvé que cette histoire de blé moderne est totalement dépassée.
    Quel que soit le blé son gluten est impossible à digérer pour les humains. Sans parler d’autres protéines du blé tout aussi problématiques.

    Par contre il faut ajouter absolument de la matière grasse aux crudités si on veut assimiler les anti-oxydants.
    Il a raison d’insister car avec la manie de fuir les matières grasses au prétexte de perdre du poids, des tas de gens essaient de s’en passer. La bonne huile bien sûr !

    Bonne journée de repos.
    Marie.
    Marie@Nourriture Sante Articles récents…Inflammation, OGM et graisse abdominaleMy Profile

    Publié le 11 novembre 2014 à 12:15
    • Nadia

      Bonsoir Marie,

      le Pr Joyeux comme tout un chacun ne détient sûrement pas la vérité absolue en matière de santé.
      En existe-t-il une d’ailleurs?
      En tout cas de nombreuses voix s’élèvent de plus en plus, des célébrités comme lui ou des blogueurs comme toi et moi pour dénoncer nombre de méprises en matière de santé.

      Au plaisir de te lire à nouveau.

      Publié le 11 novembre 2014 à 20:34
  3. Bonjour Nadia,

    Désolée de te paraître prétentieuse apparemment, mais la vérité existe, justement.
    Dans l’état actuel de la recherche, comme on dit dans le métier.

    Elle se trouve dans les études publiées par les scientifiques.
    Ce n’est pas une question de personne, surtout pas la mienne, même si je pratique moi-même la recherche professionnellement.

    Quand on est une statue médiatique on se doit de savoir ce qui se publie, et de ne pas propager de conseils dangereux.

    Il y a longtemps que le lait, produit hormonal issu d’autres espèces, chèvre ou pas, est reconnu pour sa responsabilité dans le cancer du sein, spécialement à la ménopause.
    De très nombreux médecins de campagne le savent depuis des années.
    Je ne révèle pas de scoop.
    Il faut être scientifique pour savoir que l’on n’est pas des veaux ?

    Alors dans la bouche d’un cancérologue je suis choquée.
    Si je suis la seule à l’être c’est grave.
    Tant de femmes meurent du cancer du sein d’avoir trop consommé de produits laitiers.
    Je ne parle même pas de l’ostéoporose et de l’obésité.
    Et ce n’est pas le développement personnel qui va les protéger !

    Je considère qu’il s’agit d’honnêteté intellectuelle, mais c’est un gros mot probablement.
    Rien à voir avec des méprises, ou la vérité absolue.

    Je trouve que, tant qu’à prendre la parole si souvent dans les médias, autant le faire pour rendre service vraiment.
    On peut se demander pourquoi il ne le fait pas.

    Voilà, j’espère que tu comprends que la petite blogueuse en a juste assez de voir mourir des gens qui font confiance à ce qu’ils entendent à la télévision ou dans n’importe quel bouquin à la mode.

    Marie.

    Publié le 13 novembre 2014 à 16:42
    • Nadia

      Bonjour Marie,

      loin de moi l’idée de te trouver prétentieuse. J’admire ton travail et tes connaissances.
      J’ai beau me relire je ne comprends pas ce qui t’a touchée personnellement.
      Ce que je veux dire quand je parle de vérité absolue c’est que la vérité, même scientifique, évolue et qu’une théorie peut être considérée comme vraie aujourd’hui pour la science et mise à mal 10 ans plus tard.

      Je comprends très bien que la généreuse blogueuse que tu es fasse tout ce qui est en son pouvoir pour aider les gens à rester en bonne santé.

      Amicalement Marie

      Publié le 13 novembre 2014 à 17:36
  4. Oceange@hotmail.com

    bonjour,
    Il y a de nombreux cas de cancers dans ma famille (pancréas,, testicule, seine, gorge, os et lymphome). Je interesse aux facteurs enviromentaux pouvant être liés j’ai trouvé la sédentarité et l’alimentation.
    Je ne suis pas malade. Je fais du sport et commence à changer mon alimentation mais le programme type me semble être un régime: pain uniquement le matin (sans gluten), pas dessert?! ( pas possible pour moi , une fille), et l’ensemble trop léger (je fais un métier physique). De plus, j’aime le fromage et le chocolat!
    Pouvez-vous m’aider?
    Merci. Emilie

    Publié le 26 janvier 2016 à 08:04
    • Nadia

      Bonjour Emilie,
      Bienvenue sur mon blog.
      Vous avez entièrement raison de vous intéresser à votre santé avant d’être malade. La prévention est toujours plus efficace que les traitements.
      Vous faites du sport, c’est bon pour votre santé mais l’alimentation est aussi très importante.
      Vous avez lu les recommandations du Professeur Joyeux. Il préconise la suppression du gluten et du lait. Ce sont aussi les conseils que je donne sur mon blog. Ca n’est pas toujours évident à mettre en place mais comme tous les changements ça nécessite quelques efforts au début.
      Les desserts en effet ne sont pas en général bons pour la santé. Les crèmes ou pâtisseries sont sucrés et contiennent du gluten et des matières grasses pas très recommandables. Les fruits ne doivent pas être mangés avec d’autres aliments car ils fermentent dans l’intestin et produisent des gaz et d’autres troubles.
      Personnellement je ne prends pas de dessert sauf si je suis invitée et que je ne peux pas faire autrement.
      Les enfants s’en passent aussi s’il n’y en a pas dans le frigo.
      Comme vous j’adore le fromage. Je mange en général des fromages de chèvre et de brebis qui sont des animaux plus petit que la vache, mais pas à chaque repas.
      Si vous avez besoin de manger plus vous pouvez le faire si votre nourriture est correcte. Vous allez le digérer correctement puisque vous avez un métier physique. Vous pouvez ajouter à votre plat de légumes du sarrasin ou du quinoa qui vont vous apporter des sucres lents comme les céréales à gluten et vous apporter suffisamment d’énergie pendant plus longtemps.
      Le fromage et le chocolat sont « addictif ». On a du mal à s’en passer mais on s’habitue petit à petit à s’en passer. Et quand le corps est « désintoxiqué » on arrive à s’en passer.
      Voilà pour quelques conseils.
      Dans les prochains temps je publierai un ou plusieurs articles généraux sur les bonnes pratiques alimentaires. Si vous êtes inscrite sur ma newsletter vous en serez informée en priorité.

      A bientôt Emilie

      Publié le 27 janvier 2016 à 22:45
  5. Maryse

    Je peux vous assurer que vous pouvez perdre du poids et vous remettre au sport en supprimant la mal bouffe. On se tend vite compte de l’emprise de la nourriture industrielle dans notre vie. J’en veux pour preuve, essayez de ne manger que deux chips devant le paquet ouvert… et tant d’autres choses auxquelles nous sommes tellement habitués.