Conseils pour être en bonne santé : évitez le blé et son gluten

Opt In Image
GRATUIT !
Votre santé est importante pour vous ? Recevez maintenant ;
 
  1. "3 habitudes pour être plus zen" (livre pdf)
  2. "Se débarrasser naturellement du mal de dos" (livre pdf)
  3. "La dépression" (livre pdf)
 
........................................................................................................................

Je vous remercie pour votre confiance. Vous serez informé en priorité des dernières parutions et informations.

Le blé et plus précisément le gluten qu’il contient provoque nombre de troubles de santé. Vous trouverez dans cet article des conseils pour une alimentation santé qui consistent en un alimentation sans gluten.

 

De nombreuses campagnes publicitaires incitent largement à consommer des céréales pour notre santé. Médecins et nutritionnistes font de même. 

D’ailleurs pratiquement tous les enfants mangent des céréales au petit déjeuner.

La céréale la plus consommée est le blé qu’on nous présente toujours comme un aliment sain, bon et indispensable pour être en bonne santé.

Et pourtant, de plus en plus d’articles scientifiques et de publications de spécialistes tirent une sonnette d’alarme.

Un nombre croissant de personnes sont sensibles au gluten qui est une protéine du blé. C’est une véritable épidémie!

On atteindrait une personne sur trois présentant des symptômes tels que des troubles digestifs, des maux de tête et autres douleurs.

Pour plus d’informations vous pouvez lire le livre du journaliste scientifique Julien Venesson « Gluten, comment le blé moderne vous intoxique« . 

 

Evitez le blé pour rester en bonne santé

 

Le blé moderne, un ennemi pour rester en bonne santé

 

Le blé moderne n’a plus rien à voir avec le blé ancien.

Ces dernières décennies les chercheurs ont transformé le blé par des manipulations génétiques afin d’augmenter les rendements et d’obtenir des farines plus adaptées à la production du pain.

Ce blé moderne contient plus de gluten il est donc plus nocif pour les personnes intolérantes ou sensibles. 

Le gluten est constitué de protéines qui donnent à la farine ses propriétés de visco-élastiques permettant de faire des pâtes qui lèvent en boulangerie et pâtisserie.

En termes simples, le gluten c’est comme de la « colle ». On fait d’ailleurs de la colle avec de la farine de blé. Oui, oui vous avez bien lu.

Alors de la colle dans les intestins! vous imaginez que les pauvres villosités qui tapissent notre intestin ne peuvent plus très bien fonctionner.

D’où les problèmes de côlon irritable et de ballonnements.

Mais l’intestin va aussi avoir des problèmes dans sa fonction d’absorption des nutriments et cela va provoquer de nombreux autres troubles comme des maux de tête ou crises de migraines.

Je vous ai raconté dans un article précédent comment j’ai réduit mes migraines en adoptant un régime alimentaire sans gluten.

Le gluten provoque aussi un état inflammatoire chronique qu’on retrouve dans bien des pathologies comme l’arthrose, la maladie de Crohn, des problèmes articulaires ou immunitaire ( certaines maladies auto-immunes, allergies)

On recherche aussi l’implication du gluten dans certaines maladies de peau.

Des études récentes essaient de prouver un lien entre gluten et schizophrénie et autisme.

Même si tout n’est pas encore confirmé scientifiquement on peut raisonnablement penser qu’il vaut mieux éviter ou limiter la consommation de gluten.

Attention, on trouve aussi du gluten dans la plupart des autres céréales.

 

Pourquoi on grossit en mangeant du blé 

 

Une équipe de chercheurs brésiliens a fait une étude sur des souris. Deux groupes de souris ont reçu la même alimentation riche en graisse et en sucre pour les rendre obèses. L’un des groupes n’avait pas de gluten et l’autre oui.

Résultat : au bout de huit semaines les deux groupes avaient mangé des quantités équivalentes de nourriture par contre le groupe au régime avec gluten a grossi pratiquement deux fois plus que le groupe avec une alimentation sans gluten.

L’organisme de ces souris utiliserait mieux le sucre absorbé en le stockant moins dans les graisses du corps.

 

Le docteur William Davis, cardiologue a proposé à ses milliers de patients d’éliminer le blé de leur alimentation et il a constaté des pertes de poids allant de 5 à 40 kilos ainsi qu’une amélioration des taux de cholestérol et des différents symptômes cités plus haut.

Vous trouverez plus d’informations dans son livre « Pourquoi le blé nuit à votre santé »

 

Le blé augmenterait aussi l’appétit. 

 

Le gluten est une source de peptides opioïdes (substances ayant les mêmes effets que l’opium) qui augmentent l’appétit. Il crée aussi un phénomène de dépendance.

C’est pour cela qu’il est difficile de s’en passer.

Je peux témoigner qu’il est dur de se passer de pain quand on a l’habitude d’en manger à chaque repas.

Mais on y arrive (avec quelques « rechutes » ponctuelles).

 

La meilleure façon pour vous de confirmer ce que je viens de dire sur le gluten c’est de le supprimer le plus possible de votre alimentation pendant au moins un mois.

Vous serez certainement agéablement surpris de voir diminuer ou disparaître des symptômes comme la fatigue, des maux de tête, des douleurs intestinales, musculaires ou autres.

 

Si vous avez déjà adopté l’attitude « No gluten » venez nous dire quels ont été les bénéfices que vous avez obtenu sur votre santé. Ça aidera les visiteurs de ce blog à se lancer dans cette expérience.

 

Cet article peut intéresser votre entourage, cliquez sur la barre et partagez!

Si ce blog vous plaît, pensez à le promouvoir. Il suffit de cliquer sur les boutons Facebook, Twitter et/ou Google +

 

Un autre clic sur les étoiles ci-dessous pour dire que cet article vous a plu.

43 commentaires ont été rédigés, ajoutez le vôtre.

Cocher cette case pour qu’un lien vers votre dernier article apparaisse.

  1. Bonjour Nadia,
    Je suis sans gluten depuis une petite année.
    Je n’en tire que des bienfaits :
    – moins de problème de transit
    – petite perte de poids : presque 5 kgs
    – moins de douleurs, moins de problèmes cutanés…
    Bonne fin de semaine.
    A + 😀

    Publié le 20 juillet 2013 à 06:37
    • Nadia

      Bonjour Fleur,

      merci pour ton témoignage qui incitera peut-être d’autres personnes à essayer l’alimentation sans gluten.
      Tu es passée au sans gluten pour des problèmes de santé ou bien pour rester en bonne santé?

      Belle journée en santé

      Publié le 20 juillet 2013 à 07:36
  2. Bonjour,
    Il y a aussi l’opinion contraire, celle des végétariens, qui consiste à dire que le blé est un véritable aliment : le meilleur nutriment qui soit, une protéine végétale est bien supérieure en matière de nutrition aux protides animales.
    Vous parlez d’oxydation avec le blé mais c’est le contraire, avec un abus de protéines animales cet état effectivement a lieu en plus du cholestérol.
    L’organisme demande sa ration de protides journalière et les protéines végétales sont à privilégier aux protéines animales.
    Pourquoi : en raison DES TOXINES animales ! que la viande apporte. Et qui ne sont pas présentes dans le blé.
    Alors maintenant il faut bien évidemment consommer du blé bio.

    Cette céréale, est la base de toute alimentation et je ne suis absolument pas d’accord avec votre article.

    Bonne journée
    Bien cordialement.

    Publié le 20 juillet 2013 à 07:38
    • Nadia

      Bonjour Geeeen,

      je ne parle absolument pas de protéines animales dans mon article. Les protéines végétales peuvent se trouver dans les légumes pour ceux qui ne mangent pas de viande.
      Par contre, mon expérience personnelle me montre que le blé m’apporte pas mal de soucis de santé, bio ou pas.
      Le blé est bien la base de notre alimentation mais ce n’est pas le cas de toutes les populations dans le monde. Par exemple, en Amérique du sud le quinoa qui n’est pas une céréale remplace le blé chez certaines populations.

      Ceci dit, chacun est libre d’adopter le mode d’alimentation qui lui convient le mieux. Certaines personnes sont moins sensibles que d’autres au gluten et c’est tant mieux pour elles.

      Merci pour ton avis
      A bientôt

      Publié le 20 juillet 2013 à 07:58
    • Mssel

      Je ne vois pas le rapport avec les végéta*iens. Justement, ces derniers ont plus tendance à adopter un régime sans gluten ou en réduire sa consommation.

      • Nadia

        Bonjour et bienvenue Maëlle,

        je ne vois pas bien à quoi tu fais allusion, je ne parle pas de végétariens dans mon article.
        Par contre les végétariens mangent souvent beaucoup de céréales et donc du gluten puisqu’il y en a dans le blé, l’orge, le seigle et l’avoine.

        A bientôt

  3. Hello Nadia,

    Justement, tu parles dans l’article du blé actuel qui n’a plus la qualité du blé ancien…le blé bio peut-il encore être préservé de modifications génétiques?

    A la maison, il y a encore du pain de mie pour les croque-monsieurs ou les tartines beurrées, mais le pain en soi a presque disparu! J’achète un pain de seigle aux graines qui se conserve au frigo et qui permet de se faire des petits toasts, ou de saucer…ma fille aussi l’aime bien!

    Je crois que l’image de la colle dans les intestins est une image qui peut convaincre Nadia! ça ne donne plus du tout envie de manger du pain…moderne!!!

    Mais les pâtes bio, les couscous, le blé à germer, qu’en est-il?

    A bientôt

    Cathy
    Cathy Articles récents…Comment se faire obéir…Etes-vous sûr de poser la bonne question?My Profile

    Publié le 20 juillet 2013 à 08:38
    • Nadia

      Hello Cathy,

      je vois que tu ne mange pas beaucoup de blé avec le pain. Par contre le blé dans les pâtes ou le couscous a le même effet, bio ou pas malheureusement.
      Pour le blé germé on dit qu’il n’y a pas de gluten mais il y a des lectines (voir le commentaire de Jean-Louis.

      Alors à toi de voir si tu as des symptômes type gluten ou pas. Si ton alimentation ne provoque aucun des symptômes signalés c’est bon pour toi.

      A bientôt Cathy

      Publié le 25 juillet 2013 à 10:37
  4. oumasma

    Bonjour,

    J’ai déjà lu de nombreuses articles à ce sujet mais sincèrement , je pense que je n’arriverai jamais à m’en passer, j’aime tous ce qui est à base de gluten , j’ai déjà une alimentation assez saine vu que je vis dans une petite ville au Maroc ou nous mangeons que des fruits et légumes locaux, ma consommation de viande à beaucoup diminué aussi, mais si je devais en plus supprimer tout ce qui est blé !!!!
    Je pense que nous pouvons manger de tout mais en quantité raisonnable et varié le plus possible notre alimentation pour garder une bonne santé!!!!
    Ceci dit beaucoup pense comme vous donc je veux bien croire que le gluten peut causer certains soucis mais il y a aussi peut être des personnes qui tolèrent mieux que d’autre et qui n’ont pas forcément les symptômes que vous citez. Je veux bien essayer une semaine sans gluten mais que me conseillez-vous comme remplacement? Le quinoa j’aime beaucoup aussi mais quoi d’autre?

    Et si on écoute tout ce qui s’écrit sur la blogosphère, on ne mange plus de viande, plus de gluten, plus de laitage,… bon ok, mais on va pas vivre éternellement non plus, donc oui pour une alimentation plus saine mais non pour se priver de tout ce qu’on aime!!!!

    Ceci n’est que mon avis perso, mais merci pour tous vos articles!!!!

    A bientôt!

    Publié le 20 juillet 2013 à 10:48
    • Nadia

      Bonjour,

      Tu as raison, les informations sur l’alimentation santé foisonnent sur le net et finalement chacun doit choisir en fonction de son cas personnel.
      Tu as la chance de pouvoir manger des fruits et légumes locaux c’est déjà un super atout santé.
      Moi aussi j’adore tout ce qui est à base de blé mais il y a aussi une véritable addiction.
      Pour le pain par exemple, j’en mangeais beaucoup quand j’étais jeune et avec le temps j’ai diminué peu à peu.
      À présent je me contente d’une ou deux tranches par jour de pain sans gluten.
      En plus du quinola tu peux utiliser le sarrasin eT le millet. Le petit épeautre est un blé plus ancien qui contient beaucoup moins de gluten si tu veux une alternative plus light.

      Comme je l’ai répondu à Geeeen il y a des différences de sensibilités et chacun saura reconnaître ce dont il a besoin.

      À bientôt

      Publié le 20 juillet 2013 à 12:09
  5. Bonjour Nadia

    quand on lit çà fait froid dans le dos 😉

    pour arriver à manger sans gluten, il faut manger chez soi , au restaurant , c’est vraiment difficile

    quant aux toxines animales, l’idéal est de combiner , alimentation végé et sans gluten :mrgreen:

    @ bientôt

    Phil
    Phil Articles récents…fatigue spirituelle ? profitez des vacances pour vous ressourcerMy Profile

    Publié le 20 juillet 2013 à 10:58
    • Nadia

      Hello Phil,

      Manger complètement sans gluten est en effet parfois compliqué mais c’est comme pour tout si on n’a pas la maladie cœliaque on peut faire des entorses. Personnellement je ne suis pas extrémiste et comme pour beaucoup d’autres choses qui ne sont pas bonnes pour la santé je sais m’adapter quand il le faut.

      À bientot

      Publié le 20 juillet 2013 à 11:56
  6. oumasma

    Merci, je note pour le sarrasin et le millet, encore faudrait-il que j’en trouve au Maroc!!!!
    A moins que je m’en fait ramener de France, merci à bientôt!

    Publié le 20 juillet 2013 à 17:13
  7. Bonjour Nadia,

    Merci pour ta réponse.
    Pour dire comme le blé est loin d’être toxique et peut représenter à lui seul l’alimentation de base, certains végétariens « pure souche » substituent au lait de vache des nourrissons, le lait de blé. J’en ai connu chez lesquels il était hors de question d’élever un enfant au lait de vache ! produit incompatible avec l’estomac du nourrisson. Dans ma famille, mon jeune frère a été élevé, entièrement au lait de blé ! ma mère faisait cuire le blé ensuite elle le posait sur un linge style gaze et le pressait. C’était ce qui en coulait qui constituait « le lait de blé ». Après, vers 6 mois, pour qu’il n’ait pas de carences, le médecin naturopathe a rajouté un jaune d’oeuf dans son régime.
    Oui, à chacun son mode d’alimentation. Mais il me semble qu’il n’est pas très bon de supprimer totalement un élément de l’alimentation comme par exemple le gluten. Il faut habituer l’organisme à manger de tout. Sauf bien évidemment en cas d’allergie avérée. Ce qui est rare. Justement l’allergie se développera quand on aura privé l’organisme d’un aliment c’est dans ce seul cas que surgira le problème d’incompatibilité.

    Merci pour ces échanges Nadia,
    Bien cordialement et bon week end,
    dans le Sud-Ouest, plutôt caniculaire !
    A bientôt.

    Publié le 20 juillet 2013 à 19:21
  8. Hello Nadia,

    Tu suscites un beau petit débat avec ton article sur le gluten.

    De ce que j’avais lu sur le sujet, c’étaient surtout les lectines qui pouvaient nuire à notre bien-être et santé, en fonction de notre sensibilité.
    Ainsi, il fallait non seulement faire attention au blé, mais aussi au maïs par exemple, qui est souvent proposé comme alternative sans gluten.
    Par contre, une fois les graines germées, ces lectines se seraient transformées, et donc du blé germé ne serait plus nocif.

    Il est vrai que c’est assez compliqué d’éviter tous ces produits, et qu’il faut vraiment le vouloir.

    A notre bonne santé, …
    Jean-Louis Articles récents…Habitat santé – attentes et solutionsMy Profile

    Publié le 21 juillet 2013 à 17:32
    • Nadia

      Hello Jean-Louis,

      je suis actuellement en vacances sur un lieu où je ne capte pas internet. Là je suis sur un ordi où je mets des pièces de 1 euro pour aller sur internet. Super pour les ondes mais du coup j’ai mis un peu de temps à répondre aux commentaires.
      Pour le gluten, j’ai parlé ici du blé par rapport aux expériences que j’ai décrites mais il y en a aussi en moins grande quantité dans les autres céréales.
      Bien évidemment s’en passer complètement concerne surtout les personnes intolérantes au gluten. Cependant, tester pendant une période le sans gluten permet de détecter chez chacun quels sont les symptômes qu’ils provoquent comme par exemple des inflammations de l’intestin pour moi et une grande fatigue. Suite à ce test on adapte alors sa consommation en gluten en fonction de sa propre sensibilité.
      Je peux t’assurer que je l’évite autant que possible car je connais les suites de quelques jours avec du gluten.

      A notre bonne santé.

      Publié le 25 juillet 2013 à 10:22
  9. Je mange sans gluten et sans lactose depuis 4 mois. JE n’en sors que positive !!!!! Cette alimentation me correspond ! J’ai ouvert une rubrique sur mon blog à ce sujet avec l’évolution + des recettes. Je mange ainsi pour supprimer mon acné : ça marche ! Par ailleurs je n’ai plus de ballonnement !
    Camille G Articles récents…Carrot cake sans gluten et sans lactoseMy Profile

    Publié le 21 juillet 2013 à 20:18
    • Nadia

      Merci Camille pour ton témoignage.

      Si tu as trouvé ce qui te convient c’est super. C’est ce qu’on cherche tous, manger et se sentir bien et en bonne santé.
      J’irai voir ton blog à mon retour de vacances et j’invite les visiteurs de mon blog à en faire de même.

      A bientôt

      Publié le 25 juillet 2013 à 10:25
  10. Coucou Nadia,
    J’ai aussi éliminé le blé. Cela fait des années que je n’en mangeais déjà pratiquement plus et pour ma part:
    meilleur transit
    pas de gros coup de pompe après le repas
    et petite perte de poids: de la masse graisseuse en fait! par contre, se récupère petit à petit quand on en remet dans l’alimentation.

    Il y a assez d’alternatives pour s’en passer. Comme tu dis:
    « on y arrive (avec quelques « rechutes » ponctuelles). »

    Bonne semaine
    Heloise Articles récents…Les 7 Clés de la Liberté d’être – PréambuleMy Profile

    Publié le 29 juillet 2013 à 20:16
    • Nadia

      Bonsoir Héloïse,

      ça fait un témoignage positif de plus qui va dans le sens d’une meilleure forme quand on se passe de blé.
      L’essayer c’est l’adopter comme le dis une certaine pub.:-)

      Bonne semaine à toi aussi.

      Publié le 29 juillet 2013 à 21:16
  11. Bonjour Nadia,
    cela fait dejà plusieurs années que j’ai arrêté le blé et j’avoue
    que cela a été aussi difficile que d’arrêter le sucre. Je veux bien
    croire qu’il y ait une dépendance au blé!
    Une fois que le corps a vécu sans gluten, il ne veut pas y retourner
    même si je n’étais pas vraiment allergique.
    C’est un test à effectuer pendant un mois pour mesurer la différence!
    hannah@technique Tipi Articles récents…De la musique sacrée sur la Radio des blogueurs ?My Profile

    Publié le 31 juillet 2013 à 10:05
    • Nadia

      Bonjour Hannah,
      tu as raison de dire que quand on a esssayé de se passer de gluten, ça a été dur mais on ne veut pas y revenir.
      Le pain a été le plus dur pour moi comme pour beaucoup d’ailleurs car c’est la base de notre alimentation.
      Mais mon ventre n’est pas content si je fais trop d’entorses à la nouvelle habitude. 🙂
      Un mois c’est déjà bien pour juger des effets sur notre santé et notre bien-être.

      A bientôt

      Publié le 31 juillet 2013 à 13:31
  12. Bonjour nadia,

    je découvre ton blog aujourd’hui, et je m’y abonne direct.

    Je suis intolérante au gluten, et cela fait presque 1 an que je ne mange ni gluten ni lait de vache, et peu de sucres (à quelques exceptions près).

    Les bénéfices que j’en retire :
    – mon acné s’est envolé, j’ai une vrai peau de bébé
    – je n’ai plus de douleurs abdominales, ballonnements, colopathie, etc … c’est fini !
    – mes migraines se sont calmées, même si j’en ai encore
    – je ne suis pas fatiguée
    – je suis plus résistante aux maladies (j’ai du avoir 1 rhume durant l’hiver qui est parti en à peine 2 jours)
    – j’ai aussi moins de cellulite

    Pour le germe de blé, j’ai essayé pensant aussi qu’il n’y avait pas de gluten : c’est un truc de fou, je n’ai jamais eu une pêche d’enfer comme ça, bien mieux que toutes les vitamines que j’ai pu ingurgiter … MAIS malheureusement, j’ai les mêmes symptômes qu’avec le gluten, donc j’ai du l’arrêter !! Donc, je confirme que les personnes sensibles et intolérantes doivent éviter d’en consommer.

    Je tiens un blog beauté naturel et j’y parle aussi de nutrition, mon but étant de donner à mes lectrices les ficelles pour avoir une peau parfaite.

    Au plaisir

    Lyly

    • Nadia

      Bonjour Lyly,

      merci pour ton abonnement et surtout pour ton témoignage qui vient conforter encore les effets du gluten sur notre santé.
      Les germes de blé contiendraient aussi du gluten en effet, c’est pourquoi tu ne l’as pas supporté.

      Je suis allée voir ton article où tu montre, photos à l’appui, ce que tu manges dans ta journée sans gluten. Tu aurais pu mettre un lien vers ton blog. Pour ceux que çà intéresse, je mets le lien vers ton article « Une journée sans lait et sans gluten »

      A bientôt

  13. Daniel

    Bonjour !
    Je’ai 63 ans. L’hiver dernier, je n’étais guère en forme : fatigue, douleurs, puis maux de ventre. C’est alors que j’ai réalisé que je présentais les symptômes d’une intolérance au gluten. J’ai essayé un régime sans gluten et là, miracle, les choses se sont améliorées progressivement. Il semble que je supporte assez mal tout ce qui touche le blé de près ou de loin (sirop de glucose de blé, par exemple…) Depuis ce régime, qui m’a fait perdre quelques kilos, je me sens beaucoup mieux ! J’en ai bien sûr informé mon médecin traitant. Je pense en fait que ce problème est mal connu des médecins, surtout en France, et qu’il y a beaucoup plus de personnes souffrant de cette intolérance qu’il n’y a de personnes diagnostiquées  » malades coeliaques » et, le plus grave, ces personnes l’ignorent ! Elles ont des symptomes, mais ignorent qu’un régime sans gluten leur serait très bénéfique ! Il faut savoir aussi qu’une prise de sang seule ne suffit pas pour porter le diagnostic de maladie coeliaque ; il faut aussi faire une biopsie de l’intestin grêle, ce qui n’est pas rien, et peut en refroidir plus d’un….

    Publié le 21 août 2013 à 18:42
    • Nadia

      Bonjour Daniel,
      tu as réagi d’une bonne manière en testant le régime sans gluten pour en voir les effets sur ta santé, comme je le propose dans mon article.
      Je suis contente que tes symptômes se soient améliorés. As-tu fait la biopsie pour savoir si tu avais la « maladie coeliaque »?
      Peut-être es-tu hypersensible au gluten.
      Ton témoignage ici va permettre à des personnes de peut-être réaliser qu’elles ont un problème avec le gluten et pouvoir retrouver une bonne santé.

      A bientôt en santé.

      Publié le 21 août 2013 à 20:59
  14. Daniel

    Bonjour Nadia,
    Je ne suis pas sûr d’avoir fait le bon choix en adoptant d’emblée le régime sans gluten…ce n’est pas ce que recommande le corps médical spécialisé dans la question, qui propose en premier lieu une prise de sang puis, si le résultat est positif, cette fameuse biopsie. Pour répondre à ta question donc, je n’ai pas fait cette fameuse biopsie ; je suis d’un naturel anxieux, et cela me fait un peu peur ; je trouve quand même un peu fort qu’un autre test que celui-ci, plutôt invasif, n’ai pas été trouvé ! En plus, il faut dire qu’une fois le régime commencé, ces tests n’ont plus d’utilité.
    Je déconseille en tout cas aux personnes d’entamer ce régime uniquement par effet de mode, pour maigrir par exemple. C’est autre chose pour celles qui (comme c’était mon cas), ont des problèmes intestinaux ou des douleurs inexpliquées.
    Comme je mange peu à l’extérieur et que je cuisine moi-même, je n’ai pas trop de difficulté à suivre ce régime, mais il faut cependant être très vigilant. On trouve aussi maintenant en grande surface un choix plus important de produits sans gluten, mais c’est encore un peu restreint à mon goût (la bière sans gluten est encore rare, et pourtant ça existe…).
    Belle journée à toi, Nadia !http://la-boite-a-sante.com/wp-includes/images/smilies/icon_razz.gif

    Publié le 22 août 2013 à 13:53
    • Nadia

      C’est vrai que si on veut un diagnostic de maladie coeliaque il ne faut pas entamer un régime sans gluten avant de faire la biopsie.
      On parle beaucoup de régime sans gluten actuellement pour maigrir. Il paraît que c’est le régime des stars. Il faut faire attention quand on veut maigrir à ne pas faire n’importe quoi, juste après avoir lu un article dans un magazine.
      La bière sans gluten, je ne connaissais pas. C’est ton petit pêché mignon?

      Bonne journée Daniel

      Publié le 22 août 2013 à 15:24
      • Daniel

        Oui, on peut dire que c’était un peu mon pêché mignon. Ma consommation était très modérée, mais assez régulière. L’autre chose qui me manque le plus : le pain (baguette croustillante, pain de seigle bien grillé, miam miam…). Le pain sans gluten, il faut bien le dire, est rarement très bon (un peu meilleur en le passant au grille-pain).
        Bon week-end Nadia !

        Publié le 23 août 2013 à 12:13
  15. Anthony

    Bonjour Nadia,

    tout d’abord, merci pour cet article intéressant. J’ai commencé à manger sans gluten pendant deux semaines et ce soir, j’ai fait une entorse, comme vous dites. En effet, je me sentais affaibli. J’ignore la cause, mais en tout cas, ça m’a fait du bien de manger mes tartines « chéries » demi-complètes.

    Bon, j’avoue avoir perdu du poids, retrouver une peau sans boutons, en diminuant le gluten. Donc, je vais poursuivre mes efforts et tester vraiment pendant un mois, sans gluten.

    Le hic, c’est qu’on parle de l’arsenic dans le riz, de l’anaphylaxie du sarrasin, des éventuelles intolérances au quinoa,… Après tout, on nous conseille souvent de manger local. Pensez-vous que nous soyons prédisposés à manger ces aliments quotidiennement? Et que pensez-vous de la toxicité des autres aliments cités? Le blé est-il le pire d’entre tous finalement?

    Par contre, ce que je trouve suspicieux, ce sont les diététiciens qui nous conseillent de ne pas manger sans gluten si nous n’avons pas la maladie de cœliaque. Selon eux, nous risquons de manquer de fer, de fibres,…

    Néanmoins, la plupart des gens mangent de la farine blanche. Or, cette farine n’apporte pas beaucoup de fibres et nutriments. Au contraire, elle est nocive et l’index glycémique très élevé.

    Puis, certaines légumineuses telles que les pois chiches, lentilles, haricots sont bien plus riches en nutriments que la farine blanche. Mais peuvent-ils assurer le rôle des céréales? Je l’ignore.

    Alors, finalement, je vous rejoins. Mangeons selon notre feeling. Mangeons de tout, en quantité raisonnable. Acceptons de faire quelques entorses et veillons à manger ce qui nous convient.

    Tout est allergène ou nocif, si mal ou trop consommé. Un exemple? La noix de Brésil. Je viens d’apprendre qu’elle peut être toxique pour le foie dans certaines conditions.

    Enfin voilà. On s’y perd un peu.

    Et pour revenir au pain, il est vraiment difficile de s’en détacher, surtout quand on limite sa consommation de viande. Et là, je rejoins l’avis de Geeeeeeen.

    Et le pain sans gluten, c’est cher. Faire son pain soi-même, c’est difficile ou lassant.

    Bref. C’est la FAIM du monde.

    Votre avis est le bienvenu.

    😉

    Publié le 3 février 2014 à 20:11
    • Nadia

      Bonjour Anthony et bienvenue sur ce blog,

      l’arsenic dans le riz, j’avoue que je ne connais pas. Il est sûr qu’on peut toujours trouver un argument en défaveur d’un aliment donné. De plus nous avons tous des sensibilités différentes face aux aliments et le plus difficile c’est de trouver ce qui nous convient le mieux.
      Personnellement j’ai plutôt tendance à privilégier les aliments locaux et à écouter mon corps. Si on en prend l’habitude, on se rend compte des effets de certains aliments sur notre santé. Si après un repas on se sent lourd ou on détecte des symptômes douloureux c’est que ce repas contient peut-être un ou plusieurs aliments qui ne nous conviennent pas.
      Au bout de plusieurs recoupements on arrive à trouver « le coupable ».
      Chacun ses expériences. 🙂

      Un grand merci pour ton témoignage.

      A bientôt en santé.

      Publié le 4 février 2014 à 22:02
  16. Rétrolien: L'ail des ours, 10 bonnes raisons d'en manger

  17. Rétrolien: La Boîte à Santé » Revue du programme minceur LINEAVI

  18. Rétrolien: L'alimentation santé selon le Professeur Joyeux

  19. Rétrolien: Des cadeaux santé pour Noël; des livres inspirants et pratiques

  20. Rétrolien: Aliments santé, s'y retrouver dans la jungle alimentaire

  21. Tallia

    Bonjour Nadia,

    Je suis un régime sans gluten depuis l’année dernière. Evidemment, je me sens beaucoup mieux depuis.
    Le souci c’est que j’ai perdu du poids et j’ai beaucoup de mal à en reprendre et j’ai envie de pain, de BN. J’ai des petites rechutes de temps en temps malheureusement. Mais je n’ai pas le choix, je suis intolérante au gluten.
    J’ai mangé 3 BN et je le paie maintenant.

    Manger sans gluten me fait quand même beaucoup de bien, j’apprends à manger plus sainement. Plus de douleur, moins de fatigue, il faut néanmoins être bien suivie pour réadapter son alimentation, ce qui n’est pas facile pour tout le monde.

    Surtout que le « sans gluten » coûte cher.

    Merci pour votre article.

    • Nadia

      Bonjour Tallia,

      si tu es intolérante au gluten évidemment tu n’as pas d’autre choix que l’éviction totale.
      Tu dois apprécier le fait de ne plus avoir de douleurs et moi de fatigue. Est-ce que ta perte de poids est trop importante par rapport à ta taille ? Est-ce dû au fait que tu manges moins parce que tu aimes moins ta nouvelle alimentation ? Perdre du poids quand on élimine le pain et les pâtes de son alimentation est normal mais doit rester dans une échelle en rapport avec ta taille. Je suppose que tu es suivie pour ça.

      Les aliments industriels sans gluten sont chers et toxiques pour la santé. Tu peux lire un autre de mes articles sur ce sujet.
      Il ne faut pas remplacer mais changer d’aliments.

      Bon courage et encore merci pour ton témoignage.

  22. hajar

    Bonjour je soupçonne le blé de me faire prendre énormément de poids….
    et de dérégler mes hormones , j’ai une hyperandrogénie (je suis une femme)
    je vais tenter de l’exclure de mon alimentation en trouvant des substituts

    • Nadia

      Bonjour Hajar,

      le blé et son gluten peut être à l’origine de nombreux problèmes de santé. Le supprimer est un test intéressant pour se rendre compte de son effet sur votre santé. Les céréales ne sont de toute façon pas obligées de constituer la majorité de votre repas.

      Bon changement dans votre alimentation.