actualités santé

Traitement de l’obésité : la flore intestinale et la perte de poids

 

Des chercheurs américains ont publié il y a quelques jours une étude qui donne un espoir dans le traitement de l’obésité. Elle montre que certaines bactéries de la flore intestinale pourraient permettre la perte de poids chez des personnes obèses.

 

Dans un premier temps, les chercheurs ont observé chez des patients ou des souris, des changements importants de leur flore intestinale après une opération de chirurgie appelée le by-pass gastrique. Cette intervention consiste à réduire la taille de l’estomac pour traiter certaines personnes obèses.

 

Ils ont alors eu l’idée de transférer la flore intestinale modifiée de souris ayant subit un by-pass à d’autres souris obèses.

 

Le résultat est une perte de poids moyenne de 20%. C’est comme si ces souris avaient subit elles aussi cette opération.

 

Les chercheurs n’ont pas encore d’explication à ce résultat si ce n’est qu’un gène est impliqué dans le stockage des graisses et que certaines bactéries moduleraient ce gène.

 

Traitement de l’obésité, espoirs pour l’avenir

 

  1. Les déséquilibres de la flore intestinale sont un facteur précoce des signes cliniques de l’obésité leur étude pourrait donc permettre un dépistage précoce des risques d’obésité.

 

  1. Une nouvelle arme pour le traitement de l’obésité

Il est assez difficile d’isoler des bactéries de la flore intestinale qui est un système d’équilibre très complexe. Cependant cela ouvre une piste à une nouvelle arme contre l’obésité. Dès que les chercheurs auront réussi à isolé cette (ou ces) bactéries et à les cultiver on aura un traitement contre l’obésité qui permettra d’éviter les risques pour la santé des patients d’une opération chirurgicale telle qu’un by-pass.

 

Opt In Image
GRATUIT !
Votre santé est importante pour vous ? Recevez maintenant ;
 
  1. "3 habitudes pour être plus zen" (livre pdf)
  2. "Se débarrasser naturellement du mal de dos" (livre pdf)
  3. "La dépression" (livre pdf)
 
........................................................................................................................

Je vous remercie pour votre confiance. Vous serez informé en priorité des dernières parutions et informations.

9 commentaires ont été rédigés, ajoutez le vôtre.

Cocher cette case pour qu’un lien vers votre dernier article apparaisse.

  1. Hello Nadia,

    Là, tu vas donner beaucoup d’espoir à pas mal de gens.
    Comme tu le dis, la gestion des bactéries, c’est assez complexe, et il semblerait que chez l’être humain, cela dépend aussi du psychologique.

    Je serais curieux de voir, si cela tient dans le temps, ou bien s’il faudra acheter toutes les semaines sa dose de bactéries, ….?
    As-tu les références de cette étude?

    Bonne fin de semaine,
    Jean-Louis
    Jean-Louis Articles récents…Habitat santé, en vacances aussiMy Profile

    • Nadia

      Bonsoir Jean-Louis,
      Cette piste m’a effectivement parue très intéressante car je suis persuadée que ce qu’il se passe dans notre intestin a une très forte influence sur notre organisme.
      La flore intestinale est un véritable biotope dont l’équilibre ne doit pas être perturbé sans risquer des troubles dont pourquoi pas l’obésité.
      Le traitement qu’on pourrait envisager se veut naturel, quant à savoir le retour à l’équilibre sera durable dans le temps, il est un peu tôt pour le dire.
      Voici la référence de l’article ; »Conserved Shifts in the Gut Microbiota Due to Gastric Bypass Reduce Host Weight and Adiposity », A. P. Liou, M. Paziuk, J.-M. Luevano, S. Machineni, P. J. Turnbaugh, L. M. Kaplan, Conserved Shifts in the Gut Microbiota Due to Gastric Bypass Reduce Host Weight and Adiposity. Sci. Transl. Med. 5, 178ra41 (2013), DOI: 10.1126/scitranslmed.3005687.

      A bientôt

  2. Hello Nadia!

    L’article est en anglais?

    Je connais beaucoup de femmes autour de moi qui souffrent de surpoids…et souvent, c’est quand même la façon de s’alimenter qui n’est pas bonne.

    Mais il est vrai que cette découverte pourrait soulager bien des personnes…

    Bon mais moi, suis encore loin de l’obésité j’dois dire, je faisattention de ne pas reperdre…du poids!!!!

    Bise

    • Nadia

      Bonjour Cathy,
      la plupart des articles scientifiques sont en anglais. Quand j’ai passé ma thèse j’ai aussi publié en anglais.
      Mais ici j’ai lu des résumés en français car il faut en général payer pour obtenir les articles originaux.

      Le surpoids est bien sûr lié principalement à l’alimentation mais s’il y a dans certains cas des pathologies digestives en lien avec la flore intestinale ce sera une grande aide pour ces personnes et ça pourra peut être aussi aider les autres.
      Un espoir en tout cas.

      A bientôt

    • Nadia

      Oui, j’ai fait des études de biologie et j’ai passé ma thèse dans un labo de toxicologie ou j’ai étudié les effets cancérigènes de la dioxine au niveau du foie.

  3. Rétrolien: Manger du raisin pour votre santé, c'est le moment d'en profiter

  4. Rétrolien: La Boîte à Santé » Notre flore intestinale influence nos choix alimentaires et notre humeur

  5. Rétrolien: Boulimie anorexie : une bactérie en cause - La Boîte à Santé